Seine-Saint-Denis : suicide d’un policier de la BAC à son domicile, le troisième en une semaine

23 mai 2022 Mis à jour: 23 mai 2022
FONT BFONT SText size

Une fois de plus, la police nationale est endeuillée. L’un de ses membres s’est donné la mort, dans la nuit du 19 au 20 mai dernier. Il s’agissait d’un policier de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) de Livry-Gargan et ce serait le 26e suicide depuis le début de cette année, au sein des forces de l’ordre.

Un policier de la Brigade anticriminalité de Livry Gargan a mis fin à ses jours à son domicile, avec son arme de service, relate CNews. Le drame s’est produit dans la nuit du 19 au 20 mai dernier. Ce père de famille laisse derrière lui ses trois petites filles, ainsi que sa compagne.

Une cagnotte a été ouverte en ligne

« C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris ce matin la disparition d’un policier de la #DSPAP qui a mis fin à ses jours. La préfecture de police s’associe à la peine de sa famille, de ses proches et de ses collègues de travail », a rapporté la préfecture de police sur Twitter ce samedi 21 mai. Il s’agit du troisième agent de police à se donner la mort en une semaine. Deux autres, un policier du centre de rétention administrative de Vincennes ainsi qu’un policier affecté au commissariat d’Hazebrouck (Nord), ont également mis fin à leurs jours en l’espace d’une semaine, indique ActuPénit.com.

Une cagnotte a été ouverte en ligne afin d’aider la famille du défunt. Elle avait déjà recueilli plus de 3000 euros ce lundi matin. Afin de prévenir ces actes de désespoir, des professionnels sont à l’écoute des agents en détresse, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, au 3114. Les fonctionnaires victimes d’agressions peuvent aussi composer le 08.00.95.00.17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures. Une cellule de soutien psychologique est également ouverte, 24 heures sur 24, au 08.05.23.04.05. Ces appels sont gratuits et confidentiels.  

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé