Des scientifiques déterrent un poulain momifié âgé de 42 000 ans qui a encore du sang liquide

Malgré le désir ardent des amateurs de science et des amateurs de Jurassic Park partout dans le monde, les humains n’ont pas tout à fait compris comment ramener les espèces disparues à la vie.

Étant donné que les espèces quittent la planète pour de bon à un rythme de 1 000 à 10 000 fois supérieur au taux naturel, certains scientifiques espèrent peut-être de bonnes nouvelles en matière de clonage. Mais bien qu’ils ne sachent toujours pas si c’est une possibilité à l’horizon, les scientifiques sibériens ont récemment fait une découverte qui pourrait changer tout ce que nous savons sur l’ADN animal préhistorique et qui pourrait représenter un espoir pour de futures tentatives de clonage.

En août 2018, des scientifiques ont découvert un poulain momifié dans le cratère de Batagaika en Yakoutie, au nord de la Russie. Le poulain, qui appartient à une espèce de cheval disparue depuis longtemps, aurait environ 42 000 ans, mais malgré son âge impressionnant, il détient un secret incroyable.

Le poulain n’avait que quelques semaines lorsqu’il est mort, et il a été enterré dans de la boue molle qui a gelé alors que le jeune poulain était encore entièrement intact. Ce cimetière était un « environnement si favorable », selon les scientifiques, pour qu’il préserve parfaitement bien le cheval, à l’intérieur comme à l’extérieur. Aujourd’hui, les scientifiques ont été en mesure d’étudier tout, des poils aux organes, qui sont restés en parfait état et, surtout, qui contenaient du sang et de l’urine encore liquides.

Il restait tellement de sang dans le poulain que les scientifiques ont pu prélever des flacons entiers dans les vaisseaux cardiaques, le surnommant le « sang le plus vieux du monde » et le conservant pour le clonage ADN de l’espèce.

Selon le Sibérien Times, le but ultime est de découvrir un moyen de cloner avec succès l’ADN ancien, ce qui leur permettra de cloner l’espèce en utilisant une espèce vivante de cheval. De là, ils pourront, espérons-le, apprendre à cloner d’autres animaux préhistoriques et éteints, y compris des animaux comme les mammouths laineux.

Il y a encore des revers, bien sûr. Les chercheurs ont fait 20 tentatives pour cloner l’ADN avec succès jusqu’à présent, et n’ont pas encore réussi à le faire. Il y a aussi la question de savoir s’ils seront capables ou non de trouver l’ADN viable d’autres animaux qu’ils veulent cloner, même s’ils parviennent à atteindre leur objectif final avec ce poulain.

Les conséquences de ce qu’ils ont découvert sont toutefois énormes. Les organes à l’intérieur du poulain étaient encore en si bon état qu’ils seront parfaitement étudiés, ce qui donnera aux scientifiques une nouvelle source d’informations sur les espèces qu’ils ont découvertes. Cela peut mener à d’autres découvertes sur l’évolution et sur la Terre elle-même, surtout si elles sont en mesure d’en savoir plus sur le régime alimentaire, la croissance ou les conditions atmosphériques des organes du cheval.

Ce n’est pas tout à fait un tyrannosaure qui déambule sur une île de parc à thèmes, mais pour la croissance de la science, c’est une découverte assez incroyable !

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis ou laissez-nous vos commentaires.

 
 
 
 

Actes antichrétiens : une église emblématique de Toulouse cible d’un acte de vandalisme

Actes antichrétiens : une église emblématique de Toulouse cible d’un acte de vandalisme
Située dans le quartier des Carmes, dans le centre historique de Toulouse, l’église Notre-Dame de la Dalbade a ...
LIRE LA SUITE
 

Gilets jaunes : le patrimoine (175 000 euros) d’un manifestant saisi pour payer les dégradations dont il est soupçonné

Gilets jaunes : le patrimoine (175 000 euros) d’un manifestant saisi pour payer les dégradations dont il est soupçonné
Mis en examen pour la destruction d’une station-service et de radars automatiques, un homme propriétaire de trois appartements ...
LIRE LA SUITE
 

Du « chien grillé vivant » : la maltraitance animale en Chine atteint de nouveaux sommets

Du « chien grillé vivant » : la maltraitance animale en Chine atteint de nouveaux sommets
Avertissement : Cet article contient des images pouvant heurter la sensibilité du lecteur. Un restaurant de la province ...
LIRE LA SUITE
 

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur
Le rapport sur l'emploi pour le mois d'avril démontre que l'économie américaine se porte très bien - en ...
LIRE LA SUITE