Sciences : décès de Stephen Hawking, l’un des plus talentueux astrophysicien au monde

Le génie de la cosmologie moderne, l’astrophysicien britannique Stephen Hawkin est décédé ce mercredi matin à Cambridge, il avait 76 ans.

Inlassable diffuseur des grands mystère de l’Univers, Stephen Hawking était l’un des plus talentueux scientifique de toute la planète. Il est mort  « paisiblement » dans sa maison de Cambridge en Angleterre.

Sa famille a annoncé la nouvelle dans un communiqué repris par toute la presse britannique.

« Nous sommes profondément attristés par la mort aujourd’hui de notre père adoré », écrivent ses enfants. « C’était un grand scientifique et un homme extraordinaire dont le travail perdurera encore de nombreuses années ».

Pour le Gardian il était : « L’étoile la plus brillante au firmament de la science ».

Le Guardian explique :  « pour ses collègues scientifiques et les personnes qui lui étaient chères, c’est l’intuition et le formidable sens de l’humour d’Hawking, autant que son corps cassé et sa voix synthétique qui avaient fini par symboliser les limites infinies de l’esprit humain ».

Atteint  de la maladie de Charcot en 1963

En 1963, les docteurs lui avaient diagnostiqué la maladie de Charcot,  ils lui avaient donné 14 mois à vivre, il avait 21 ans, rappelle le Telegraph.

Toujours vivant, Stephen Hawking restera par-contre cloué dans une chaise roulante avant ses 30 ans, tandis qu’à 44 ans, suite à une grave pneumonie, il renonce à sa voix pour sauver sa vie. Le scientifique parlait à l’aide d’un ordinateur.

« On me demande souvent : qu’est-ce que cela vous inspire, d’avoir la maladie de Charcot ? La réponse est : pas grand chose », avait-il déclaré, se souvient le Telegraph. “J’essaie de mener une vie aussi normale que possible, et de ne pas penser à mon état, et de ne pas regretter les choses que cela m’empêche de faire et il n’y en a pas tant que ça ».

Un scientifique passionné

Passionné, le scientifique par son grand talent a su diffuser et intéresser le grand public aux mystères du cosmos.

« Le formidable esprit d’Hawking a sondé les limites mêmes de la compréhension qu’ont les hommes de l’immensité de l’espace ou l’étrange monde sous-moléculaire de la théorie quantique, qui pourrait selon lui permettre de prédire le début et la fin du temps », explique le Times.

Il avait publié en 1988 Une brève histoire du temps, un best-seller où il expliquait les grands principes de l’univers, à partir du big-bang.

Dans le Telegraph : « Mon objectif est simple. C’est la compréhension totale de l’univers, pourquoi il est comme il est, et pourquoi il existe ».

Quelques citations philosophiques de Stephen Hawking :

« Si nous trouvons la réponse, ce serait le triomphe ultime de la raison humaine – à ce moment, nous connaîtrons la pensée de Dieu nous saurions l’esprit de Dieu (Dans « Une brève histoire du temps », publié en 1988).

– Sur sa maladie:

« Mes espérances ont été réduites à zéro à 21 ans. Tout depuis est un bonus » (Interview au New York Times en décembre 2004).

« J’ai vécu cinq décennies de plus que ce que les médecins m’avaient prédit. J’ai essayé de faire un bon usage de mon temps (…) Parce que chaque jour peut être mon dernier, j’ai le désir de tirer le meilleur de chaque minute » (Dans le documentaire « Hawking », 2013)

– Sur Dieu:

« Il n’est pas nécessaire d’invoquer Dieu pour allumer la mèche et mettre en route l’univers » (Dans « The Grand Design », publié en 2010).

– Sur la célébrité:

« Le désavantage de ma célébrité c’est que je ne peux aller nulle part sans être reconnu. Cela ne sert à rien de porter des lunettes de soleil et une perruque. Le fauteuil roulant me trahit » (Interview à la télévision israélienne, décembre 2006).

– Sur les intellectuels qui fanfaronnent:

« Les gens qui se vantent de leur QI sont des losers » (Entretien au New York Times, décembre 2004).

– Sur la perfection:

« Sans imperfection, vous et moi n’existerions pas » (Dans le documentaire Into The Universe, The Discovery Channel, 2010).

– Sur les extraterrestres:

« Si les extraterrestres nous rendent visite un jour, je pense que le résultat sera semblable à ce qui s’est produit quand Christophe Colomb a débarqué en Amérique, un résultat pas vraiment positif pour les Indiens » (Dans le documentaire Into The Universe, The Discovery Channel, 2010)

Sur l’intelligence artificielle:

« Les formes primitives d’intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine » (sur la BBC, décembre 2014)

– Sur la mort:

« Je vis avec la perspective d’une mort précoce depuis 49 ans. Je n’ai pas peur de la mort mais je ne suis pas pressé de mourir. Il y a tant de choses que je veux faire d’abord » (Interview au Guardian, mai 2011).

 » Si je devais choisir un super héros, je choisirai Superman. Il est tout ce que je ne suis pas ».

« Les gens silencieux ont les esprits les plus bruyants ». Stephen Hawking

 

 

 
 
 
 

Pont effondré de Gênes: des « Allah Akbar » pour les victimes musulmanes

Pont effondré de Gênes: des « Allah Akbar » pour les victimes musulmanes
Quatre "Allah akbar" ont retenti dans un silence respectueux lors d'une parenthèse ménagée en hommage à deux victimes ...
LIRE LA SUITE
 

La Chine et les États-Unis décident de reprendre les négociations commerciales : la bourse réagit

La Chine et les États-Unis décident de reprendre les négociations commerciales : la bourse réagit
Les actions américaines ont progressé à la suite de l’annonce que les États-Unis et la Chine ont convenu ...
LIRE LA SUITE
 

Aretha Franklin, la Reine de la Soul, s’en est allée

Aretha Franklin, la Reine de la Soul, s’en est allée
La légende américaine de la Soul Aretha Franklin, interprète d'immenses succès, est décédée jeudi à 76 ans, suscitant ...
LIRE LA SUITE
 

Les personnes qui sont naïvement enthousiastes envers le socialisme devraient prêter attention à ce en quoi cela consiste vraiment

Les personnes qui sont naïvement enthousiastes envers le socialisme devraient prêter attention à ce en quoi cela consiste vraiment
En tant qu'adolescent, j'ai dû m'asseoir dans des classes d'endoctrinement chaque année, en particulier celles du socialisme scientifique. ...
LIRE LA SUITE