Sauvé alors qu’il n’avait que 6 mois suite à la mort de sa mère, ce rhinocéros de 4 ans est resté attaché aux gardiens qui se sont occupés de lui

4 avril 2023 Mis à jour: 4 avril 2023
FONT BFONT SText size

Lorsqu’il a perdu sa mère pour des raisons naturelles à l’âge de 6 mois, ce rhinocéros noir est aussitôt devenu vulnérable aux prédateurs, mais aussi aux braconniers. Grâce à la détermination de ses sauveteurs, il a pu être sauvé et, depuis, il a noué un lien attachant avec ses gardiens.

Apollo, qui a maintenant 4 ans, passe ses journées à prendre de longs bains de boue, à faire la sieste sous son arbre préféré et à se faire gratter le dos en attendant d’avoir l’âge d’être relâché en toute sécurité dans la nature.

(© Sheldrick Wildlife Trust / Georgina Preston)

L’histoire d’Apollo avec Sheldrick Wildlife Trust, “SWT”, (programme de sauvetage et de réhabilitation des éléphants orphelins), a commencé en septembre 2019, lorsqu’une équipe basée à Nairobi effectuait une patrouille aérienne visant d’anciennes cachettes de braconniers avec l’unité canine de SWT.

Le pilote d’hélicoptère a reçu un appel d’urgence du Kenya Wildlife Service, (service de la faune du Kenya), l’informant que le gardien principal du parc national de Tsavo West avait besoin d’aide de toute urgence pour sauver un petit qui avait été repéré à côté de sa mère morte, un rhinocéros noir bien connu nommé Amoy.

L’équipe de sauvetage a dû travailler rapidement car elle craignait que le petit ne soit paniqué et ne s’éloigne trop de sa mère.

(© Sheldrick Wildlife Trust / Mia Collis)

« Il s’en est suivi une course haletante à travers Tsavo West, car le petit, rusé, nous a donné du fil à retordre pendant plusieurs kilomètres », a écrit SWT dans un message publié sur Facebook. « Grâce aux efforts inlassables de nombreuses personnes, travaillant sur le terrain et dans les airs, nous avons finalement pu sauver le petit Apollo. »

Le petit a été transporté par hélicoptère jusqu’à la pouponnière de SWT à Kaluku, où l’attendaient les gardiens les plus expérimentés de l’organisation.

Apollo a reçu un certain nombre d’injections, dont un tranquillisant, car son niveau de stress était « extrême ».

« Il a commencé à se calmer et s’est rapidement mis à téter un biberon de liquide de réhydratation, ce dont il avait grandement besoin après les énormes distances qu’il avait parcourues », a déclaré  l’organisation caritative.

(© Sheldrick Wildlife Trust / Mia Collis)

Inutile de dire que la première nuit a été agitée pour tous ceux qui se préoccupaient du rhinocéros orphelin. Cependant, dès le deuxième jour, Apollo a permis à ses gardiens de lui frotter le ventre avec un balai, une « astuce éprouvée » utilisée pour gagner la confiance des rhinocéros.

« Ils ont pris leur temps pour gagner sa confiance », a déclaré un représentant de SWT à Epoch Times, et « il a rapidement adopté sa nouvelle famille ».

Peu de temps après, Apollo suivait ses gardiens, aimait boire son biberon et se délectait de ses bains de boue spécialement aménagés pour lui.

Bien qu’il y ait d’autres animaux orphelins à Kaluku, notamment des éléphants, des girafes, des antilopes et d’autres petites créatures, Apollo préfère suivre son propre programme chaque jour en compagnie de ses gardiens.

« Contrairement aux éléphants, qui vivent en troupeau, le rhinocéros noir est de nature plus solitaire. Il a tendance à suivre son propre rythme », a déclaré un représentant de SWT  à Epoch Times. « Cela reflète ce que sera sa vie dans la nature, mais sans les gardiens, bien sûr !

(© Sheldrick Wildlife Trust / Mia Collis)

Bien que de nombreux gardiens prennent part aux soins d’Apollo, il partage un lien très fort avec deux gardiens en particulier, Justus et King’oo, qui sont tous deux spécialisés dans les soins aux rhinocéros orphelins.

En grandissant, il acquiert deux des traits de caractère les plus forts des rhinocéros : la réserve et l’entêtement. En attendant, les activités préférées d’Apollo consistent à prendre un long bain de boue et à faire des siestes sous son baobab favori. « Il a également un rocher spécial sur lequel il se gratte tous les matins », a déclaré le représentant de SWT.

(© Sheldrick Wildlife Trust / Georgina Preston)
(© Sheldrick Wildlife Trust / Mia Collis)

Le jour de son quatrième anniversaire, Apollo a profité d’un bain de boue et des caresses de ses gardiens. En ce qui concerne l’avenir d’Apollo, SWT indique qu’il sera réintégré dans les populations de rhinocéros noirs sauvages de Tsavo. « Il s’agit d’un processus graduel, car les rhinocéros sont très territoriaux et un nouveau membre doit être introduit lentement, surtout s’il s’agit d’un nouveau mâle », a déclaré le représentant.

(© Sheldrick Wildlife Trust / Mia Collis)

SWT, qui est surtout connu pour l’élevage et le sauvetage d’éléphants et de rhinocéros orphelins, a réussi à élever 17 rhinocéros orphelins. Solio, qui a été élevée à la pouponnière de Nairobi et qui vit maintenant à l’état sauvage en tant que mère de deux enfants, a récemment rendu visite à la pouponnière avec son bébé et son petit plus âgé.

L’association est incroyablement reconnaissante à tous ceux qui ont consacré leur temps à sauver le petit Apollo.

« Chaque vie de rhinocéros est précieuse, surtout si l’on considère qu’il reste à peine plus de 900 rhinocéros noirs au Kenya », a déclaré  SWT dans un message publié sur Facebook.

(© Sheldrick Wildlife Trust / Mia Collis)
(© Sheldrick Wildlife Trust / Mia Collis)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé