Saint-Malo : un couple de jeunes retraités ont commencé un tour du monde à la voile malgré la pandémie

29 janvier 2021 Mis à jour: 29 janvier 2021
FONT BFONT SText size

Isabelle et Jean-Benoit, qui ont commencé leur tour du monde à la voile le 19 septembre 2020, n’ont pas abandonné l’aventure en raison du Covid. Le virus les a cependant un peu ralentis. Leur périple, qui a débuté en septembre 2020, est prévu sur dix ans et avait été planifié de longue date.

C’est à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) qu’Isabelle et Jean-Benoit résident et c’est de là que, le 19 septembre 2020, ils ont largué les amarres, à bord de leur voilier le Maverick II. « Cela fait cinq ans que nous pensions partir », explique Isabelle, la jeune retraitée de 53 ans, à France Bleu. Le couple a préparé son voyage bien en amont, mais c’est Jean-Benoît qui s’est occupé de la partie technique, Isabelle n’y connaissant rien, ainsi qu’elle l’avoue. « C’est lui le ‘voileux’, épris de liberté. Il a fallu que j’apprenne à naviguer », renchérit-elle.

Même s’ils n’en sont qu’au début de leur voyage, le couple compte étaler ce tour du monde sur une durée d’au moins dix ans. Isabelle indique également que ce périple ne les empêche pas de revenir régulièrement à Saint-Malo, pour voir la famille et les amis. D’ailleurs, « on y étaient à Noël », indique-t-elle.

Quant à la pandémie, elle « ne nous a pas empêchés de partir, bien au contraire », poursuit Isabelle, qui reconnaît que cela les a quelque peu ralentis. « Nous avons dû passer deux tests covid avant de pouvoir aller-venir tranquillement sur l’île » raconte Isabelle qui se trouve actuellement sur l’île de Porto Santo dans l’archipel de Madère (Portugal).

Le 20 janvier, sur leur post Facebook nommé Le Tour du Monde du Voilier Malouin Maverick II, il était écrit : « Résultats tests covid : NEGATIFS !! Le précieux sésame en poche, à eux la découverte de l’île de Porto Santo et à nous les photos de leurs randonnées insulaires… » Isabelle confie que l’endroit est magnifique et qu’il y a « beaucoup de Bretons ». Elle ajoute : « On profite. Jean-Benoit bricole sur le bateau. »

Leur prochaine escale, les Canaries, mais pourront-ils atteindre les îles étant donné que les frontières se ferment de nouveau en raison de la pandémie de coronavirus ? Nous pourrons le savoir en suivant leur progression au jour le jour, grâce à leur compte Facebook, mais également sur Instagram. Isabelle tient également un blog également consultable.

Et si vous avez « envie de suivre le périple de Maverick II et de son équipage Malouin », il est possible de le  faire en ligne. « Grâce aux images et à des documents élaborés par notre amie Yvette », est-il indiqué sur la page Facebook, on peut admirer les photos de ce jeune couple de retraité.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé