Saint-Malo : le maire rend le port du masque obligatoire dès le 15 juillet, sans attendre l’obligation nationale du 1er août

16 juillet 2020 Mis à jour: 16 juillet 2020
FONT BFONT SText size

Le nouveau maire de Saint-Malo a décidé de ne pas attendre le 1er août pour rendre le port du masque obligatoire dans la cité corsaire. Un arrêté municipal oblige la population et les visiteurs à porter un masque dans tous les lieux publics clos de Saint-Malo dès le 15 juillet.

Gilles Lurton, nouvellement élu maire de Saint-Malo, a remarqué un relâchement des gestes barrières parmi la population de la cité corsaire.

Au micro de France 3, l’adjointe chargée de la sécurité dans la commune où affluent les touristes, Florence Abadie, explique que cela fait déjà plusieurs jours que les élus réfléchissent à la question de rendre le port du masque obligatoire.

Le masque est donc désormais requis dans tous les lieux publics clos tels que la Grande Passerelle, les salles de quartiers, les musées, ou encore la mairie et le bureau de plaisance des Sablons.

En entrevue au Pays malouin, le nouveau maire envisage également de rendre le port du masque obligatoire « dans les lieux de grande influence », même à l’extérieur, ou encore de réguler « le nombre de personnes dans les rues les plus fréquentées de Saint-Malo ».

Dans le reste de la France, c’est à partir du 1er août que l’obligation de porter un masque dans tous les lieux publics clos deviendra effective, tel qu’annoncé par Emmanuel Macron dans ses déclarations en marge des célébrations du 14 juillet.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé