Russie : une fusillade dans une école fait neuf morts, dont sept élèves

11 mai 2021 Mis à jour: 12 mai 2021
FONT BFONT SText size

Mardi 11 mai, neuf personnes, dont sept élèves, ont été tuées et une vingtaine blessées dans une fusillade dans une école de Kazan, une grande ville du centre de la Russie. Le tireur âgé de 19 ans a été interpellé.

Des images glaçantes diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des enfants et des adolescents sautant des fenêtres du bâtiment de trois étages pour s’enfuir. Sur d’autres, on peut voir des personnes ensanglantées allongées sur l’herbe en train de recevoir de l’aide alors qu’autour des ambulances étaient déployées en nombre.

Il s’agit de la plus grave fusillade dans une école russe depuis 2018. Ce genre de drame est relativement rare en Russie, où le contrôle des armes est strict, mais les violences impliquant des élèves sont en augmentation.

Une classe de 4e

Le tueur a fait neuf morts, selon Roustam Minnikhanov, le dirigeant de la république du Tatarstan dont Kazan est la capitale. Parmi eux, sept élèves, un enseignant et une autre femme. Selon lui, tous les enfants tués étaient en classe de 4e, soit âgés entre 13-14 ans.

Dans la soirée, des personnes continuaient de déposer des dizaines de fleurs, des jouets et des bougies devant l’école. 

Six mineurs dans un état grave

Les autorités de cette république musulmane russe ont précisé qu’au moins 20 personnes, 18 enfants et deux adultes, avaient été hospitalisées. Six mineurs sont dans un état grave. L’agence de presse locale Tatar-inform a indiqué que les blessés avaient entre sept et 62 ans.

Le Président Vladimir Poutine a ordonné mardi de revoir les règles régissant le port d’armes, selon son porte-parole. Le président de la chambre basse du Parlement, Viatcheslav Volodine, a indiqué qu’une loi sera étudiée la semaine prochaine pour « durcir » ces règles. Il a ajouté qu’il était « nécessaire » de discuter de l’idée de « mettre fin à l’anonymat sur internet » pour lutter contre la diffusion « de messages violents et glorifiant l’extrémisme ».

La porte-parole de cette instance, Svetlana Petrenko, a indiqué que le suspect, âgé de 19 ans, a fait exploser un seul engin improvisé en entrant dans l’école puis a ouvert le feu. Selon les autorités, il avait obtenu un permis de port d’arme le 28 avril.

Le Comité d’enquête russe, qui a identifié le suspect comme Ilnaz Galiaviev, a ouvert une enquête pour « meurtre ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé