Rodéos urbains : les Daltons prêts à une « trêve » contre un duo avec la chanteuse Angèle

8 novembre 2021 Mis à jour: 8 novembre 2021
FONT BFONT SText size

Avec leurs pyjamas rayés tels que dans Lucky Lucke, le collectif de rappeurs les « Daltons » est dans la ligne de mire des policiers lyonnais. Les membres de ce collectif s’adonnent à des rodéos urbains à moto, chaque semaine.

Connus pour leurs rodéos urbains à moto et plus récemment pour avoir envahi la pelouse lors du match de football OL-Sparta Prague, le collectif de rappeurs lyonnais, dont les membres se font appeler les « Daltons », veut bien faire une « trêve » contre un « feat avec Angèle » et en échange de la libération de leur leader.

« Ça ne s’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas décidé d’arrêter »

Ainsi que l’a confié l’un des représentants du collectif les « Daltons » au Parisien : « Les rodéos sauvages dans les rues piétonnes ça s’arrête, on est désolés, on n’est pas là pour faire peur à la population, on s’y est mal pris. » Il a toutefois ajouté : « Mais par contre, les rodéos sur le périphérique, ça ne s’arrêtera pas tant qu’on n’aura pas décidé d’arrêter. »

Lors de ces rodéos, dont les vidéos sont largement relayées sur les réseaux sociaux, les participants vêtus de leurs pyjamas rayés noir et jaune narguent sans vergogne les forces de l’ordre. Le porte-parole du collectif a encore déclaré, ce 5 novembre, qu’il serait prêt à stopper les rodéos mais sous deux conditions. L’une est de faire un duo avec la célèbre chanteuse belge Angèle, si celle-ci accepte.

Les Daltons réclament en outre la libération de leur leader, Many-GT, un homme de 30 ans condamné fin août à neuf mois de prison ferme pour avoir participé à plusieurs rodéos entre le 14 février et le 17 juin dernier, rapporte Ladépêche.fr. « Les Daltons, c’est une famille qui grandit de jour en jour, ils en attrapent un, ça en excite dix, c’est exponentiel », a encore affirmé le porte-parole du gang au Parisien. Plusieurs autres membres ont déjà été interpellés à Lyon.

« Ces individus ne portent aucun message. Ce sont des délinquants »

Le 4 novembre dernier, deux « Daltons » se sont également fait remarquer en s’introduisant sur la pelouse en plein match de football, alors que s’affrontaient l’Olympique Lyonnais (OL) contre le Sparta Prague, lors de la Ligue Europa, ainsi que le précise Ladépêche.fr. Ils ont finalement été interpellés.

La préfecture du Rhône a dénoncé le « comportement irresponsable » de ce collectif et a souligné que « ces individus ne portent aucun message ». « Ce sont des délinquants », a-t-elle aussi mentionné.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées:
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé