Rhône: une vache donne naissance à un veau à deux têtes dans une exploitation des Monts du Lyonnais

15 août 2022 Mis à jour: 15 août 2022
FONT BFONT SText size

Dans l’exploitation agricole d’un agriculteur basé à Aveize (Rhône), l’une des 35 vaches laitières a donné naissance à un veau à deux têtes, ce samedi 6 août. L’animal n’a pas survécu.

Yves Couturier n’en est pas revenu, ce samedi 6 août, en découvrant le veau que venait de mettre au monde l’une de ses vaches. Souffrant d’une malformation, le jeune animal avait en effet deux têtes.

« C’était une première. C’est très rare, ça n’a pas dû arriver souvent en France », a déclaré à Actu Lyon l’agriculteur, âgé de 50 ans, qui a repris les rênes de cette « petite ferme typique des Monts du Lyonnais » à la suite de son cousin.

Le matin du 6 août, après avoir tenté en vain d’aider la vache à mettre bas, l’agriculteur a décidé d’appeler le vétérinaire à la rescousse, n’arrivant pas à faire sortir le veau. Ce dernier pensait au départ qu’il y avait deux veaux, « puis il a compris qu’il n’y avait qu’un seul veau avec deux têtes » et il a donc dû réaliser une césarienne, explique Yves Couturier, soulignant qu’une fois l’intervention effectuée, il a constaté qu’il s’agissait bien d’un veau à deux têtes.

« Ils respiraient chacun à leur tour, l’un après l’autre »

« Il était vivant quand il est sorti, ils respiraient chacun à leur tour, l’un après l’autre, un coup avec la tête gauche, un coup avec la tête droite, ça faisait bizarre », a encore confié Yves Couturier, n’ayant, tout comme son père âgé de 90 ans, jamais vu une telle anomalie.

En janvier de cette année, une autre naissance de ce type a cependant été répertoriée en Inde, précise Actu Lyon, soulignant que ce phénomène, qui porte le nom de polycéphalie, est extrêmement rare. Il provient du fait que les veaux ont été formés à partir d’une même cellule mais ne se sont pas séparés correctement ensuite.

En raison de cette malformation, l’animal n’a vécu que quinze minutes seulement, le vétérinaire n’ayant pas réussi à le sauver.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé