Rhône : un adolescent de 15 ans diffusait les vidéos de ses rodéos à scooter sur Instagram, il a été interpellé

14 juin 2021 Mis à jour: 14 juin 2021
FONT BFONT SText size

Un adolescent de 15 ans diffusait des vidéos de ses rodéos sur les réseaux sociaux. Il a été identifié puis interpellé par les policiers de la sûreté urbaine de Saint-Priest (Rhône). Il a été remis en liberté et écope d’une mesure de réparation pénale.

C’est grâce aux vidéos diffusées sur son compte Instagram que cet adolescent âgé de 15 ans a pu être interpellé, ainsi que le rapporte Actu17. Le jeune garçon diffusait des vidéos de ses rodéos en scooter. Au total, une cinquantaine de vidéos se trouvaient visibles sur le réseau social.

70 rodéos sauvages à son actif depuis le début de l’année !

Les policiers ont pu identifier le jeune garçon, grâce aux photos de son compte Instagram. Il a été convoqué au commissariat, ce mercredi 9 juin. Déjà connu des services de police pour des faits de violences urbaines, il a reconnu qu’il était l’auteur de ces rodéos et a été placé en garde à vue.

En plus de la cinquantaine de vidéos sur son compte Instagram, les policiers ont mis la main sur 20 autres vidéos similaires, enregistrées dans son téléphone portable. Ce qui porte au nombre de 70 le total des rodéos sauvages effectués à scooter en l’espace de quelques mois. Les vidéos montrent clairement l’adolescent, dans les rues de Saint-Priest ou de Lyon, notamment dans le quartier de la Part-Dieu (IIIe arrondissement de Lyon).

Une source policière a précisée à Actu17 qu’ « aucun blessé n’a heureusement été recensé, malgré la dangerosité de ces actes en pleine rue ». L’adolescent a fait l’objet d’un déferrement devant un juge des enfants et a écopé d’une mesure de réparation pénale. Il a ensuite été remis en liberté. Quant à son scooter, celui-ci n’a pas pu être saisi par la justice, le mis en cause l’ayant vendu début juin.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé