Le ressentiment, une toxine qui donne des rides et accélère le vieillissement

19 juin 2022 Mis à jour: 19 juin 2022
FONT BFONT SText size

Tout le monde éprouve à des degrés divers des émotions négatives, comme le ressentiment et l’insatisfaction. Ces émotions passent généralement après un certain temps. Cependant, ceux qui éprouvent souvent du ressentiment doivent être informés que cette émotion engendre des rides précoces et accélère le vieillissement. Pourquoi ?

Lorsqu’on est d’humeur rancunière ou en colère, les muscles du visage se raidissent, ce qui oblige à forcer les coins de la bouche pour esquisser un sourire. Les muscles au niveau des sourcils se resserrent également.

De telles expressions faciales ont tendance à faire paraître les gens plus âgés. Ceux qui éprouvent souvent du ressentiment n’auront pas simplement l’air vieux, ils vieilliront effectivement plus vite.

Le Dr Gyaltsen Lobsang, spécialiste en médecine préventive et directeur de la Lobsang Preventive Medicare Clinic, fait remarquer que parmi ses patients, ceux qui ont beaucoup de griefs paraissent généralement plus âgés que les personnes du même âge. Surtout après 60 ans, entre les personnes qui sourient souvent et celles qui ne sourient pas, et entre les personnes qui ont souvent du ressentiment et celles qui n’en ont pas, les différences dans le vieillissement de leur visage sont assez évidentes, ainsi que les différences dans le nombre de leurs rides faciales.

Lorsqu’une personne nourrit du ressentiment, d’autres émotions négatives telles que la colère, la panique, l’anxiété et la vengeance suivent, accompagnées d’irritabilité et de stress. Selon le Dr Lobsang, lorsque les émotions négatives s’accumulent pendant longtemps, elles provoquent un dérèglement progressif du système nerveux autonome, ce qui entraîne de nombreux problèmes physiques.

Les nerfs autonomes comprennent les nerfs sympathiques et parasympathiques, qui sont largement diffusés dans divers tissus et organes du corps. Une fois que le système nerveux autonome est déréglé, l’insomnie, les problèmes gastro-intestinaux, les problèmes métaboliques et de nombreux autres problèmes frappent à la porte.

Lorsqu’une personne a une mauvaise qualité de sommeil, une mauvaise digestion et assimilation, et un mauvais métabolisme, la capacité du corps à se réparer diminue également, ce qui entraîne une perte musculaire lente, une mauvaise régénération du collagène et une peau terne. Les personnes concernées seront donc sujettes aux rides et aux cernes. L’élasticité de la peau et la rétention d’eau diminuent également, ce qui donne une apparence plus âgée.

En outre, le ressentiment, la colère et d’autres émotions négatives incitent les nerfs sympathiques à faire en sorte que les glandes surrénales libèrent davantage d’ « hormone du stress », le cortisol.

Lorsqu’il y a trop de cortisols dans l’organisme, non seulement il inhibe la croissance des cheveux et entraîne une diminution de la pilosité, mais il détruit également le collagène et inhibe la sécrétion du précurseur des hormones sexuelles, la DHEA, dans l’organisme. Une déficience de la sécrétion de DHEA sur une longue période de temps accélérera le vieillissement.

L’effet des différentes émotions sur l’apparence des personnes « peut être tout à fait visible en à peine dix ans », déclare le Dr Lobsang.

Les émotions négatives se reflètent dans l’apparence, non seulement par l’augmentation des rides, mais aussi par la sensibilité des personnes aux maladies de la peau.

La peau est le plus grand organe du corps humain et comprend les cheveux, les ongles, l’épiderme et le derme. La peau est également un organe étroitement lié aux émotions. Par exemple, la colère, le stress, la peur et d’autres émotions négatives rendent la peau rouge, pâle, moite et/ou elle nous démange.

Une étude italienne de 2020 a révélé que les personnes atteintes de maladies de la peau présentent souvent des problèmes psychologiques correspondants. Par exemple, des émotions telles que la haine ou le dégoût sont fortement associées au psoriasis. La colère est fréquemment associée au psoriasis et à la dermatite atopique, suivie par l’urticaire, l’érythème, l’urticaire idiopathique chronique, l’acné et le vitiligo.

Le ressentiment est une toxine qui peut également raccourcir la durée de vie.

« En médecine préventive, c’est l’esprit qui gouverne », dit le Dr Lobsang, « et les toxines psychologiques sont les plus toxiques ». Le ressentiment est une toxine très nuisible. Il a constaté que les patients présentant des niveaux élevés de ressentiment non seulement vieillissent, mais sont également sujets au cancer.

La science moderne a également découvert que le ressentiment raccourcit la durée de vie des gens.

Il existe une structure clé aux extrémités des chromosomes linéaires, les télomères, qui sont les « embouts protecteurs » de l’ADN. Chaque fois qu’une cellule se divise, les télomères rétrécissent un peu, et lorsqu’ils sont trop courts pour rétrécir, la cellule meurt. Ainsi, les comportements qui endommagent les télomères peuvent provoquer un vieillissement prématuré.

Une étude de 2012 publiée dans Biological Psychiatry a révélé que les personnes très cyniques et hostiles avaient une longueur de télomères significativement plus courte que les autres. Et la relation entre l’hostilité et les maladies était plus prononcée chez les hommes que chez les femmes.

Une autre étude réalisée en 2017 a révélé que les hommes cyniques présentaient un risque beaucoup plus élevé de maladies cardiovasculaires, notamment de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux, et avaient un taux de mortalité supérieur à la moyenne.

Selon le Dr Lobsang, la seule façon d’être optimiste et heureux est de changer d’état d’esprit, afin que le système nerveux autonome soit équilibré et puisse maintenir des fonctions physiologiques normales. Les personnes qui affichent souvent un sourire heureux ont des muscles faciaux plus développés et une peau plus ferme.

Le Dr Lobsang conseille aux personnes rancunières d’abandonner cet état d’esprit et garantit qu’elles se sentiront plus jeunes, tant dans leur corps qu’en apparence.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé