La résolution du Parlement européen sur les droits de l’homme en Chine appelle également à la libération des Canadiens

Une résolution des législateurs européens exhortant des sanctions contre les auteurs de violations des droits de l’homme en Chine demande également la libération des citoyens canadiens actuellement détenus en Chine.

La résolution (PDF), publiée le 18 avril, est une réponse aux critiques croissantes de ces dernières années concernant les abus commis par la Chine à l’encontre des minorités ethniques et religieuses. Une clause introductive note que la « liberté de religion et de conscience s’est dégradée à un niveau jamais atteint » en Chine depuis les années 1970, et que la Chine compte l’une des plus grandes populations de prisonniers de conscience.

La résolution demande la libération immédiate des Ouïghours, des personnalités tibétaines et des prisonniers d’opinion persécutés pour leurs croyances, dont la citoyenne canadienne Sun Qian.

Sun Qian, une résidente de Vancouver qui a obtenu la citoyenneté canadienne en 2007, s’est souvent rendue en Chine pour affaires, car elle était vice-présidente de la société de plusieurs milliards d’euros Beijing Leadman Biochemistry. Elle a été arrêtée par les autorités chinoises en février 2017 pour motif qu’elle est une pratiquante de Falun Dafa, une pratique spirituelle également connue sous le nom de Falun Gong, persécutée par les autorités chinoises depuis 1999.

La résolution européenne comprend également une clause demandant au régime chinois de libérer immédiatement les citoyens canadiens Michael Spavor et Michael Kovrig.

Michael Spavor, un entrepreneur, et Michael Kovrig, un ancien diplomate, ont été arrêtés le 10 décembre 2018. Leur détention a été largement perçue comme une mesure de représailles par Pékin pour l’arrestation par le Canada de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, le 1er décembre 2018, à la demande des autorités américaines.

Sun Qian

Le procès de Sun Qian en septembre dernier a été qualifié de procès « spectacle«  par sa sœur, Sun Zan, qui a également déclaré que seuls quatre membres de sa famille immédiate et trois représentants de l’ambassade du Canada à Pékin avaient été autorisés à assister au procès. Tout le monde s’est vu refuser l’entrée, bien qu’il s’agisse soi-disant d’un procès public.

Sun Qian aurait été torturée et maltraitée alors qu’elle était détenue dans le but de la faire renoncer à sa croyance.

MM. Kovrig et Spavor

L’arrestation de Mme Meng a déclenché un différend politique entre Ottawa et Pékin, qui a été exacerbé par l’arrestation de MM. Spavor et Kovrig par le régime, et par l’intensification d’une peine d’emprisonnement de 15 ans, préalablement établie pour cause reliée à des stupéfiants, à une condamnation à mort pour le Canadien Robert Schellenberg.

« Le gouvernement canadien demeure profondément préoccupé par la détention arbitraire de ces deux Canadiens par les autorités chinoises depuis décembre 2018 et continue de réclamer leur libération immédiate », a déclaré Affaires mondiales Canada dans un communiqué électronique.

« Le Canada continue d’exprimer sa gratitude envers ceux qui se sont prononcés en faveur de ces Canadiens détenus et de la primauté du droit. Cela inclut l’Australie, l’UE, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les États-Unis, les Pays-Bas, la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, l’Espagne, le Danemark, l’OTAN et le G7. »

Affaires internationales Canada confirme que MM. Kovrig et Spavor ont reçu six visites consulaires chacun et que les agents consulaires canadiens continuent de fournir des services consulaires à leurs deux familles.

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos proches et amis et faites-nous part de vos commentaires.

 
 
 
 

Entre 200 et 500 sans-papiers ont bloqué le Terminal 2 de l’aéroport de Roissy : « La France n’est pas aux Français »

Entre 200 et 500 sans-papiers ont bloqué le Terminal 2 de l’aéroport de Roissy : « La France n’est pas aux Français »
Entre 200 et 500 sans-papiers se revendiquant comme des "gilets noirs" ont occupé dimanche le terminal 2F de ...
LIRE LA SUITE
 

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur

La liberté économique, une union indissoluble entre la vertu et le bonheur
Le rapport sur l'emploi pour le mois d'avril démontre que l'économie américaine se porte très bien - en ...
LIRE LA SUITE
 

Grenoble : des militantes musulmanes bravent le règlement intérieur et se baignent en burkini dans une piscine municipale

Grenoble : des militantes musulmanes bravent le règlement intérieur et se baignent en burkini dans une piscine municipale
Prise au dépourvue, la direction de l’établissement n’a pas été en mesure de faire respecter le règlement intérieur ...
LIRE LA SUITE
 

Vosges : il menace les clients d’un restaurant, brise la vitrine d’un coup de poing et se vide de son sang

Vosges : il menace les clients d’un restaurant, brise la vitrine d’un coup de poing et se vide de son sang
Malgré l’arrivée des gendarmes et des pompiers, l’assaillant n’a pas pu être ranimé. Mercredi dernier, vers 20h30, un ...
LIRE LA SUITE