Reconfinement : livraisons et ventes à emporter interdites à Paris dès vendredi 22H00

5 novembre 2020 Mis à jour: 6 novembre 2020
FONT BFONT SText size

L’État durcit les règles dans la capitale.

La livraison et la vente à emporter par les restaurants et bars, ainsi que la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique, seront interdites à partir de vendredi entre 22H00 et 6H00, a annoncé jeudi 5 novembre le préfet de police de Paris Didier Lallement.

« Les services de police ont constaté, particulièrement en soirée et pendant la nuit, des déplacements et des regroupements de personnes (livreurs, clients…) dans et aux abords de ces établissements, alors que la situation sanitaire exige de limiter les interactions sociales à ce qui est strictement nécessaire », écrit la préfecture dans un communiqué.

« De plus, la vente à emporter de boissons alcooliques, notamment par des épiceries de nuit, est susceptible de favoriser des regroupements nocturnes, sans respect des gestes barrières, sur la voie publique voire dans la sphère privée », ajoute-t-elle.

« Fermeture totale débits de boissons entre 22h et 6h »

Après consultation de la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo, qui a annoncé dans la matinée sur BFMTV la fermeture de « certains débits de boissons », Didier Lallement a pris cet arrêté qui « impose donc la fermeture totale de ces établissements entre 22h et 6h ».

Il « concilie les impératifs sanitaires et la nécessité de préserver l’activité d’un secteur fragilisé par la crise économique » selon le communiqué, qui circonscrit l’arrêté à la seule ville de Paris alors que Mme Hidalgo avait aussi évoqué « la petite couronne ».

Pas de couvre-feu

La fermeture des épiceries de nuit n’est pas mentionnée dans l’arrêté qui intervient deux jours après un couac sur un possible couvre-feu nocturne à Paris, annoncé par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avant d’être démenti par Matignon.

Le Covid-19 s’est déclaré à Wuhan, en Chine, vers le mois de novembre. Il s’est répandu dans le monde entier à cause du Parti communiste chinois (PCC) qui a tout fait pour le dissimuler.

Focus sur la Chine – Les investisseurs cachés derrière des sociétés-écrans de Hong Kong

Le saviez-vous ? 


Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé