Des rats grignotent les câbles et coupent le réseau internet sur le port de Caen

27 janvier 2023 Mis à jour: 27 janvier 2023
FONT BFONT SText size

À Caen dans le Calvados, pendant presque un jour entier, des abonnés à la fibre d’Orange ont été privés de connexion internet. En cause : lors d’un chantier en cours sur le port, des rats se sont introduits et ont rongé les câbles d’alimentation du réseau internet.

Vers 16 heures ce mardi 24 janvier, dans le quartier du port à Caen, les utilisateurs de la fibre Orange se sont soudainement retrouvés sans connexion internet. Alertés, les techniciens sur place ont cherché la cause du problème et ont trouvé des câbles d’alimentation coupés.

Cependant, la manière dont les câbles étaient coupés suggérait une seule chose, la présence de rats. En effet, selon le service presse, relaté par Ouest-France : « Il y a des travaux à proximité du laboratoire des Carmes. Les rongeurs, qui grignotent, se sont introduits sur le chantier et ont causé quelques dégâts. Les techniciens ont reconnu leurs morsures ».

Rapidement, les techniciens d’Orange se sont attelés à la tâche : « Les techniciens sont intervenus rapidement et jusqu’à tard mardi soir », a d’abord indiqué le service communication d’Orange, avant d’ajouter : « Ils ont repris mercredi matin, tout est rentré dans l’ordre mercredi à 13h30 ».

Par la suite, l’opérateur Orange a bien confirmé que des rats étaient responsables de la coupure, a rapporté Actu.

« Des rats qui mangent les fils et qui créent une coupure de téléphone ou d’internet, cela arrive. Mais il faut rassurer les abonnés, une fois les travaux terminés, cela ne sera plus possible », a conclu Orange.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé