Qu’est-ce que le qigong et comment trouver le bon ?

27 juin 2022 Mis à jour: 27 juin 2022
FONT BFONT SText size

Le qigong décrit une forme d’exercice physique qui facilite la circulation et l’équilibre de l’énergie à l’intérieur du corps humain pour atteindre une santé optimale. De nombreuses personnes de la communauté sino‑américaine savent que le qigong est très bénéfique pour la santé.

Souvent, les personnes atteintes de maladies chroniques ou de maladies difficiles à guérir se tournent vers le qigong pour trouver un peu d’espoir. Aujourd’hui, non seulement la communauté chinoise d’outre‑mer, mais aussi de nombreuses personnes en Occident pratiquent toujours davantage de qigong pour améliorer leur bien‑être physique et mental.

Comment le qigong renforce la santé ?

Pour comprendre les effets thérapeutiques du qigong, il faut d’abord avoir quelques connaissances de base sur la médecine traditionnelle chinoise.

La médecine traditionnelle chinoise offre une compréhension très claire du système énergétique du corps humain : tant que les gens sont en vie, leur corps possède une énergie biologique. Et c’est grâce à cette énergie biologique que nous avons des signes vitaux. Un électrocardiogramme et un électroencéphalogramme peuvent contrôler la présence ou l’absence d’énergie biologique, mais les médecins ne connaissent pas la véritable nature de l’énergie biologique, car elle est invisible.

La médecine traditionnelle chinoise appelle cette énergie biologique « qi. » Le qi est comme l’air, invisible et intangible, mais il est vital pour les activités de la vie humaine.

À l’instar de la circulation sanguine qui a lieu dans les vaisseaux sanguins, le qi se déplace via des canaux invisibles. Ce système de canaux est très complexe, c’est un réseau constitué de « méridiens » dans la médecine traditionnelle chinoise. Si les méridiens sont bloqués ou laissent l’énergie circuler dans la mauvaise direction, ils provoquent divers problèmes dans le corps.

En théorie dans la médecine traditionnelle chinoise, le qi, c’est également une question d’équilibre : il y a la chaleur et le froid, l’humidité et la sécheresse, le mouvement et l’immobilité.

Par exemple, le rein fournit une énergie « froide » pour équilibrer l’énergie « chaude » du cœur. Chez les femmes ménopausées, l’énergie rénale est déficiente et ne peut équilibrer la chaleur, ce qui entraîne des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes.

Le qigong peut équilibrer le qi comme le font l’acupuncture et la phytothérapie. Au lieu de recevoir des herbes et des aiguilles, on pratique le qigong avec des mouvements lents et doux et une méditation en pleine conscience.

Alors, comment peut‑on exercer le qi ? Et comment faire pour que le qi, le sang et les méridiens soient plus sains ?

D’un point de vue simple, le rôle du qigong (exercices énergétiques) est de permettre le mouvement du qi, afin d’atteindre les objectifs suivants :

– Favoriser la circulation du qi et du sang et maintenir les méridiens ouverts ;
– Maintenir le qi et le sang en mouvement dans la bonne direction ;
– Maintenir les propriétés énergétiques du qi et du sang, y compris les équilibres entre chaleur et froid, sécheresse et humidité, immobilité et mouvement.

Comment l’énergie affecte‑t‑elle la santé ?

En tant qu’êtres remplis d’énergie, nous sommes extrêmement sensibles et vulnérables à l’environnement et aux personnes qui nous entourent.

Par exemple, si une personne veut nous attaquer physiquement, elle doit toucher nos muscles ou nos os pour nous faire mal.

En revanche, si une personne veut nous blesser sur le plan énergétique, elle n’a pas besoin de nous toucher du tout. Il lui suffit de dire une phrase méchante, de jeter un regard indifférent ou de porter un jugement, toutes ces choses peuvent vous rendre malade physiquement et/ou mentalement.

Ensuite, si on reste longtemps dans un environnement émotionnellement malsain, cela peut provoquer un blocage et un déséquilibre énergétique, et donc un dysfonctionnement physique et mental. C’est pourquoi une personne ayant subi un traumatisme dans le passé peut avoir des problèmes de santé persistants.

En revanche, lorsqu’une personne est calme, et que le qi et le sang circulent très bien, le corps est en bonne santé. C’est pourquoi les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise affirment que la paix de l’esprit est le secret de la longévité. Les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise insistent particulièrement sur la nécessité d’une paix de l’esprit et sur l’importance de la régulation de la respiration et du calme – les bases nécessaires pour que la médecine traditionnelle chinoise produise de bons résultats.

Cependant, c’est plus facile à dire qu’à faire, car de nombreuses choses dans ce monde peuvent affecter notre esprit, et il faut de la pratique pour atteindre la paix de l’esprit.

Les émotions d’une personne sont des réactions et un jugement à ce qui se passe autour d’elle. Si c’est quelque chose de mauvais, elle peut être en colère ; si c’est quelque chose de bon, elle sera heureuse.

Alors, qu’est‑ce qui détermine notre jugement ? Ce sont nos valeurs. C’est une question de vision du monde et de croyances. Les croyances sont donc très importantes.

La médecine traditionnelle chinoise accorde également une importance particulière à la « vertu », qui est en fait une énergie éternelle très saine. Comme le qi est très instable, il est constamment utilisé ; et comme le qi est très sensible, il est facilement affecté par les émotions et les facteurs externes. Par conséquent, le qi se déplace souvent dans la mauvaise direction ou perd son équilibre. On dit que s’il y a du qi, il y a des maladies. De nombreuses personnes passent leur vie à s’agiter et à s’amuser, mais au bout du compte, elles ne possèdent que du qi. Toutes les émotions sont du qi, y compris la colère, la joie et bien d’autres.

Imaginons une personne qui ne prête aucune attention à ses croyances, ses émotions, son style de vie ou ses relations interpersonnelles, mais qui prend grand soin de son propre corps. En réalité, elle « referme la porte de l’écurie mais le cheval a déjà été volé ». En définitive, la vie ne se résume pas au corps. Un excellent corps en parfaite santé connaîtra tantôt sa fin, et le seul maintien physique mène à un sentiment d’impuissance et de peur.

En revanche, l’essence de la vie humaine, ou, selon la médecine traditionnelle chinoise, l’âme humaine, peut être nourrie par la vertu et la moralité. En réalité, les concepts occidentaux et orientaux de pensées bienveillantes et de méditation sont les mêmes, et en médecine moderne, on appelle cela la psychologie positive.

La vertu est un merveilleux type d’énergie produite lorsque les humains agissent avec bienveillance, et elle a un effet éternel sur nos âmes. Cette vertu est appelée « de » en chinois.

En d’autres termes, outre les exercices, le gong fait en réalité référence à une énergie éternelle générée lorsqu’une personne cultive et tempère son cœur, ce qui est directement lié à l’avenir de son âme.

Par conséquent, la véritable pratique du qigong est à la fois interne et externe : il ne s’agit pas simplement de mettre en branle l’énergie du corps, mais aussi de cultiver la santé spirituelle.

Comment choisir une meilleure pratique de qigong

Nous savons que l’Occident dispose de nombreuses formes d’exercices, comme le yoga.  En Asie, il existe également de nombreuses écoles de qigong, dont l’apprentissage nécessite parfois des frais élevés. Dans ce cas, comment trouver le qigong qui nous convient ?

Actuellement, parmi les pratiques de yoga, les méthodes de méditation et autres méthodes, beaucoup sont basées sur les concepts des pratiques originelles de cultures traditionnelles. Comme les générations suivantes n’ont pas compris la véritable nature de ces pratiques, elles ont démembré ces systèmes, en ont retiré certains éléments qui répondaient à leurs propres idées et besoins, transformant ainsi les voies originelles en diverses méthodes avec une terminologie nouvelle. Par conséquent, tous ces différents types de yoga que nous voyons aujourd’hui sont devenus « des thérapies », et naturellement, ils sont payants.

Cependant, les pratiques originelles étaient d’ordre spirituel, et totalement gratuites. Dans le passé, Jésus ne faisait pas payer de frais à ses disciples. Il leur expliquait simplement ce qu’il fallait faire et ce qu’il ne fallait pas faire. Le Bouddha et Lao Tzeu, fondateurs du bouddhisme et du taoïsme ne faisaient en aucun cas payer leurs adeptes.

L’objectif de ces pratiques traditionnelles authentiques est de sauver l’âme des gens, et les bénéfices physiques qu’elles apportent ne sont qu’un bonus, et non l’objectif principal.

Par conséquent, il est important de choisir une voie traditionnelle authentique et complète, plutôt qu’une méthode modifiée, modernisée et dénaturée. En effet, les véritables pratiques de qigong sont gratuites, car leur but n’est pas de soutirer de l’argent, et elles ne sont pas uniquement destinées à la santé physique.

L’avantage d’une pratique authentique est qu’elle apporte des bénéfices à tous les niveaux biochimiques, énergétiques et spirituels. Il s’agit d’un système qui a fait ses preuves dans le temps, complet et global.

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé