Des prisonniers portent secours aux victimes de la tornade du Kentucky : « Ils auraient pu s’échapper et ne l’ont pas fait »

15 décembre 2021 Mis à jour: 16 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Au milieu de la tragédie provoquée par une série de tornades dans le Kentucky, un groupe de prisonniers a participé aux opérations de secours menées dans une fabrique de bougies, faisant preuve de bonté envers les ouvriers avant de penser à leur propre sort et de s’échapper.

Une série de tornades a frappé le Kentucky le week-end dernier, dont une qui a parcouru une distance de 365 Km, soit le trajet le plus long jamais enregistré dans l’histoire des États-Unis.

« C’est arrivé si rapidement », a déclaré à CNN Kyanna Parsons-Perez, l’une des 110 employés de la fabrique de bougies de Mayfield dans le Kentucky. « Nous avons tous bougé d’avant en arrière, et puis boum, tout s’est effondré sur nous. »

Mme Parsons travaillait à l’usine, qui, en raison de la période des fêtes de fin d’année, « fonctionnait 24 heures sur 24, et sept jours sur sept », a déclaré James Comer, un représentant de la région.

Alors que les travailleurs se trouvaient dans la « partie la plus basse du bâtiment » pour se protéger de la tornade, le bâtiment s’est effondré comme un « château de cartes », laissant des personnes sans protection en dessous.

« C’est comme si quelqu’un avait retiré l’une des pièces », a-t-elle dit, « et que la partie supérieure s’était effondrée sur nous ».

Ce jour-là, un groupe de détenus, dans le cadre d’un programme de réinsertion par le travail pour les délinquants à faible niveau de sécurité, a également travaillé, n’hésitant pas à aider et à casser les cloisons sèches pour « respirer un peu ».

« Ils aidaient », a expliqué Mme Parsons-Perez à Weekend TODAY. « Et voir les détenus, qui auraient pu profiter de ce moment pour s’échapper, mais qui ne l’ont pas fait. Ils étaient là. Ils étaient présents. Ils nous ont aidés. »

Avec l’aide des prisonniers, et une fois les secouristes arrivés, ils ont pu sortir 40 personnes des décombres de l’usine.

La jeune femme a vécu des moments d’angoisse alors que les détenus qui n’étaient pas restés sous les décombres et les secouristes tentaient de la rejoindre, elle et ses compagnons effrayés. Pour apaiser la tension et appeler à l’aide, la jeune femme a commencé à enregistrer des séquences vidéo pour les diffuser sur sa page Facebook en temps réel.

« Dans quelques heures, c’est mon anniversaire », a déclaré la jeune femme, alors qu’ils chantaient Joyeux anniversaire à son intention dans le noir et en larmes.

« Une fois sortie de là, je n’ai rien trouvé d’autre à faire que de remercier Dieu », a déclaré la jeune femme à CNN. « Voilà la seule chose qui m’a sauvé. C’est incroyable que des personnes aient pu s’en sortir. »

Les dégâts causés par la tornade sont visibles alors que des conditions météorologiques extrêmes ont frappé la région le 12 décembre 2021, à Mayfield, dans le Kentucky. (BRENDAN SMIALOWSKI/AFP via Getty Images)

« C’est la tornade la plus meurtrière que nous ayons jamais connue. Je pense que cette tornade restera  la plus longue et la plus meurtrière et de l’histoire des États-Unis », a déclaré Andy Beshear, gouverneur du Kentucky, sur CNN dimanche.

Dans la nuit de vendredi à samedi, des tornades ont renversé des bâtiments, détruit des maisons et laissé des milliers de personnes sans électricité. La tornade qui s’est abattue le plus longtemps sur le sol a détruit des centaines de maisons, un centre de distribution Amazon, une maison de retraite et l’usine de bougies.

Le bilan des victimes de l’usine de bougies semblait plus lourd au début, mais il y a 94 survivants, huit ouvriers sont morts et huit autres sont toujours portés disparus, a déclaré M. Beshear lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, alors que le président Joe Biden déclarait une catastrophe fédérale majeure dans le Kentucky.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé