Près de Brest: elle jette une poussette à la mer du pont Albert-Louppe, d’importantes recherches sont lancées pour retrouver un éventuel bébé

7 juillet 2022 Mis à jour: 7 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Une femme d’une soixantaine d’années a été vue en train de jeter une poussette et un cosy depuis le haut du pont Albert-Louppe mardi 5 juillet 2022, dans la commune de Plougastel-Daoulas dans le Finistère. D’importants moyens ont été déployés pour enquêter et retrouver un éventuel bébé.

Les gendarmes et les pompiers ont été prévenus à 18h05 ce mardi 5 juillet de la chute d’une poussette à la mer depuis le pont Albert-Louppe, indique le préfet maritime de l’Atlantique dans un communiqué. Ce pont relie Plougastel-Daoulas au Relecq-Kerhuon, juste à côté de Brest.

Un important dispositif de recherches a aussitôt été enclenché en mer, dans les airs et sur terre. Selon Le Télégramme, une quinzaine de pompiers y ont participé. L’hélicoptère Dragon 29 de la Protection civile, le voilier Atahualpa, la vedette Avel Aber des marins-pompiers de Brest ainsi qu’une embarcation du VN Partisan ont été utilisés.

La poussette était vide

Les plongeurs ont rapidement repêché la poussette et le cosy dans l’embouchure de l’Elorn. Il n’y avait aucune trace d’un bébé. En tout, plus de deux heures de recherches ont permis de conclure que le matériel de puériculture était vide lorsqu’il a été jeté du pont. Le dispositif de recherches en mer a donc été levé à 20h43. L’enquête se poursuit toutefois.

La sexagénaire qui a lancé la poussette a été prise en charge et hospitalisée. Présentée comme déséquilibrée et alcoolisée, elle n’aurait aucun enfant à charge, précise Ouest-France. Par ailleurs, aucune disparition d’enfant n’avait été signalée ce mardi soir.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé