Prendre le temps de manger ferait perdre du poids

Ceux qui ralentissent le rythme auquel ils mangent ont tendance à perdre du poids, selon une étude japonaise publiée mardi 13 février, effectuée sur des diabétiques.
L’université nationale japonaise située à Fukuoka, dans l’île de Kyūshū a réalisé une étude auprès de 60.000 personnes diabétiques. Cette étude, publiée par la revue BMJ Open, et portant sur près de 60.000 personnes, montre un lien entre la vitesse à laquelle les participants déclarent avaler leur repas et l’évolution de leur poids.

Entre 2008 et 2013, ils se sont intéressés aux dossiers médicaux de 59 717 personnes atteintes de diabète de type 2, maladie qui résulte bien souvent le problème de surpoids.

« Des changements dans la vitesse à laquelle nous mangeons peuvent entraîner des changements dans l’obésité, l’IMC , indice de masse corporelle et le tour de taille », ont résumé les chercheurs de l’université de Kyushu. « Des interventions visant à réduire la vitesse des repas peuvent  être efficaces pour prévenir l’obésité ».

Différence de poids entre les rythmes des repas
Les personnes disant manger « lentement » (7 % d’entre elles), avaient dès le départ un tour de taille moins élevé en moyenne. Seulement 21,5 % étaient en surpoids (un IMC supérieur à 25).

Chez les personnes disant manger à une vitesse « normale » (56 %) et « vite » (37 % d’entre elles), le surpoids était plus fréquent, avec respectivement 36,5 % et 44,4 %. Elles avaient un IMC  beaucoup plus élevé.

« C’est une étude intéressante, qui confirme ce que nous pensons déjà, à savoir que manger lentement est à l’origine d’un gain de poids moindre que manger vite », a commenté Simon Cork, du Collège impérial de Londres.

D’après Simon Cork, « c’est probablement dû aux signaux lancés par le système digestif qui communiquent au cerveau qu’on est rassasié à temps pour limiter la quantité ingérée ».

Une bonne habitude à prendre

Susan Jeb, professeure de diététique à Oxford dans l’Angleterre du Sud-Est, « le problème qui reste » est de savoir comment enseigner efficacement l’habitude de manger lentement.

Katarina Kos, spécialiste de l’obésité à l’université de médecine d’Exeter dans le comté de Devon, dans le Sud-Ouest de l’Angleterre, a estimé qu’il serait intéressant de mener l’étude sur une population plus large, pas forcément atteinte de diabète, afin de vérifier si la perte de poids constatée dans l’étude japonaise n’était pas attribuable au traitement contre cette maladie.

Ceux qui prenaient le temps de manger avaient tendance, selon les chercheurs, à perdre du poids. Deux autres conseils alimentaires le permettaient aussi : ne pas manger après le repas du soir, ni dans les deux heures qui précèdent le coucher.

Manger moins vite en prenant le temps de bien mâcher vos aliments vous permettra d’améliorer votre digestion, de préserver votre ligne et de diminuer le risque de diabète de type 2.
Cela vous permettra aussi de mieux profiter de vos repas ! En effet, en restant plus longtemps dans la bouche, les aliments stimulent mieux les papilles et libèrent tous leurs arômes.
 
 
 
 

Trump souligne que Poutine conteste « avec force » tout ingérence

Trump souligne que Poutine conteste « avec force » tout ingérence
Le président Donald Trump a refusé lundi de condamner Moscou pour l'ingérence russe dans la présidentielle américaine de ...
LIRE LA SUITE
 

Pourquoi le plan « Made in China 2025 » n’est pas acceptable pour de nombreux pays occidentaux

Pourquoi le plan « Made in China 2025 » n’est pas acceptable pour de nombreux pays occidentaux
Lorsque la Chine a annoncé son plan « Made in China 2025 », il était clair que ce ...
LIRE LA SUITE
 

La désinformation comme arme politique: fausses nouvelles et fausses bannières

La désinformation comme arme politique: fausses nouvelles et fausses bannières
La troisième loi du mouvement de Newton ou principe d'action-réaction soutient que pour chaque action, il y a ...
LIRE LA SUITE
 

Un conducteur ivre au volant happe un homme âgé de 74 ans, salué comme un « héros » après avoir poussé son épouse hors de danger

Un conducteur ivre au volant happe un homme âgé de 74 ans, salué comme un « héros » après avoir poussé son épouse hors de danger
En avril 2016 après un dîner organisé au cours de la fête Pima Heritage Days, un couple de ...
LIRE LA SUITE