Pouvoir d’achat, santé et climat, les trois « urgences » du gouvernement selon Elisabeth Borne

29 mai 2022 Mis à jour: 29 mai 2022
FONT BFONT SText size

Le pouvoir d’achat, la santé et le climat sont les trois « urgences » auxquelles le gouvernement doit s’atteler, a indiqué vendredi 27 mai Elisabeth Borne après avoir fixé « trois mots d’ordre » à ses ministres réunis à Matignon : « rapidité, efficacité et résultats ».

« Les premières semaines de notre action doivent être consacrées à répondre aux urgences des Français », a plaidé la Première ministre à l’issue de deux heures de réunion à Matignon avec l’ensemble du gouvernement.

Entrée en fonction mi-mai dans un contexte de forte inflation, Mme Borne a ainsi fixé trois priorités, en commençant par le pouvoir d’achat, qui donnera lieu à des mesures dès la reprise des travaux parlementaires après les législatives des 12 et 19 juin.

« Ni oubliés, ni angles morts », dans la politique d’Elisabeth Borne

« Nous sommes convenus qu’il ne devait y avoir ni oubliés ni angles morts. Outre les retraités, les salariés, les indépendants, les agents publics, j’ai demandé à mes ministres d’avoir une attention particulière pour les étudiants », a souligné Mme Borne devant la presse.

Quelques heures plus tard, la Première ministre a une nouvelle fois martelé l’importance du sujet du pouvoir d’achat en retournant sur le terrain dans le Calvados, où elle est candidate dans la 6e circonscription pour les législatives.

« Le premier texte que les députés auront à voter, c’est un texte pour continuer à contenir cette flambée des prix de l’énergie », a confirmé Mme Borne lors d’une rencontre avec des chefs d’entreprise, d’associations et des élus à Condé-en-Normandie. « Le projet de loi qui sera sur le dessus de la pile vise précisément à prolonger (le) bouclier tarifaire », a-t-elle ajouté, en réponse à un chef d’entreprise qui redoutait une « récession l’an prochain ».

En déplacement dans la Loire en soutien à de jeunes candidats aux législatives, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a indiqué qu’y figureraient également « le maintien des 18 centimes d’aide pour le prix du carburant » ainsi que « des mesures d’indexation » pour les pensions de retraite et les prestations sociales.

« Nous travaillons sur d’autres mesures complémentaires pour avoir le texte le plus efficace possible pour protéger nos compatriotes contre l’inflation », a-t-il insisté.

Alors que les hôpitaux font face à une pénurie de personnels, Mme Borne a par ailleurs assuré, à l’issue de la réunion à Matignon, avoir demandé aux « ministres concernés » de lui « faire des propositions très rapidement pour prendre des mesures efficaces pour l’été ».

Un « chantier à marche rapide » pour le gouvernement

Enfin, la cheffe du gouvernement a dit vouloir mener le « chantier » de la planification écologique « à marche rapide », appelant tous les ministères à « se mobiliser » et « participer ».

« Mais ces chantiers d’urgence n’épuisent évidemment pas l’action du gouvernement », a relevé Mme Borne, qui a donné « trois mots d’ordre : rapidité, efficacité et résultats ».

Afin de réaliser le suivi de ces feuilles de route, elle a annoncé qu’un séminaire gouvernemental se déroulerait « avant la fin du mois de juin » autour d’Emmanuel Macron. Et qu’elle-même réunirait les ministres « dans le même format » tous les mois à Matignon.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé