Photos : ces mastiffs tibétains sont si grands que les gens les prennent pour des lions

Par SWNS
12 décembre 2021 Mis à jour: 12 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Ces énormes chiens dorés sont si grands que les étrangers les prennent pour des lions lors de leur promenade quotidienne, mais leur propriétaire insiste sur le fait qu’ils considèrent ces «gentils géants » comme de petits chiens d’appartement.

 Les propriétaires, Shaun Kingsnorth, 42 ans, et sa compagne Katrina Springs, 40 ans, de Corby, dans le Northamptonshire, vivent à la maison avec leurs deux Mastiffs tibétains : Bear, 2 ans, et Amira, 1 an.

Les deux chiots sont adorés par les passants qui les arrêtent souvent pour les photographier, et Shaun a déclaré que les deux chiens se serrent toujours sur le canapé comme s’ils étaient de petits chiens de salon.

(SWNS)

 « Ce sont honnêtement les chiens les plus affectueux et les plus loyaux qui soient », a déclaré Shaun. « Ils sont un peu difficiles à gérer à cause de leur taille, mais ce sont de grands gentils. »

« Tout le monde aime les voir lorsque nous les emmenons en promenade. Les gens nous regardent à deux fois et pensent que nous promenons des lions à cause de leur grande taille et de leur crinière dorée. »

Amira pèse environ 55 kg, tandis que Bear pèse 75 kg. Les mâles comme Bear peuvent peser jusqu’à 95 kg à l’âge adulte, vers 5 ans, ce qui correspond à peu près au poids d’un homme adulte moyen. À quatre pattes, Bear fait la même taille que leur plus jeune fils, Ryan, âgé de 6 ans, et lorsqu’il est sur ses pattes arrière, le chiot est aussi grand que Shaun – qui mesure 1,80 m.

(SWNS)

Shaun a repéré pour la première fois une annonce pour Bear sur Facebook en 2019, alors qu’il avait 6 mois, son précédent propriétaire l’ayant abandonné en raison de sa taille de mammouth ; le couple a donc relevé le défi de l’élever.

Le couple est tombé amoureux de la race .« Je suis tombé amoureux de lui quand je l’ai vu », a déclaré Shaun. « Nous savions que cela allait être un défi à cause de sa taille. Il était très protecteur au début, mais il n’a pas fallu longtemps pour le dresser. »

 « Maintenant, il est bien élevé tout en restant joueur – c’est le chien le plus doux qui soit. »

(SWNS)

Après avoir eu Bear pendant six mois et s’être familiarisé avec la race, Shaun a été contacté par une association de sauvetage en Roumanie.

Ils ont vu comment il s’en sortait avec Bear sur Facebook et lui ont parlé d’une femelle mastiff tibétain appelée Amira qui cherchait un foyer. Une fois de plus, le couple n’a pas pu résister et l’a fait venir par avion pour rejoindre sa famille au Royaume-Uni.

Le couple élève les chiens dans la maison familiale, qu’il partage avec ses enfants, Kyle, 19 ans, Bradley, 16 ans, Shakira, 14 ans, et Ryan, 6 ans.

Shaun a déclaré : « Les enfants les adorent. Les deux chiens sont devenus si grands et ils ne sont pas encore complètement adultes. Ils occupent à eux seuls tout le canapé ou le lit. Même si nous sommes assis avec eux, ils sautent et essaient de s’asseoir sur vos genoux. »

« Je vous promet qu’ils pensent qu’ils sont minuscules. »

(SWNS)
(SWNS)

Les chiots ont un régime à base de bœuf, de poulet et de steak, ainsi qu’un mélange d’aliments secs pour chiens.

La famille est souvent arrêtée lors de ses promenades quotidiennes par des passants qui sont fascinés par les énormes crinières duveteuses des chiens.

Shaun raconte : « Nous vivons dans un petit village, alors ils sont le sujet de conversation d’ici. On ne les trouve pas souvent au Royaume-Uni, donc je pense que c’est une nouveauté. »

« Nous ne pouvons pas nous promener sans que les gens ne s’arrêtent pour les caresser ou prendre des photos.» Le vétérinaire a dit un jour : « Je n’ai jamais vu de chiens comme ça, vous êtes sûrs qu’ils n’appartiennent pas à un zoo ? »

 « Il est même arrivé que des gens s’arrêtent et pensent que nous promenons des lions. Parfois, j’ai l’impression que ce sont vraiment des lions. »

(SWNS)

Les chiens doivent sortir plusieurs fois par jour, et Shaun, qui travaille comme maçon dans une ferme locale, les emmène souvent au travail avec lui.

Il dit : « J’ai beaucoup de chance de travailler là. Pendant que je travaille, je peux les laisser courir dans les champs ou aller dans les paddocks. »

« Je vois souvent des enfants se précipiter vers eux au fond des champs, ils adorent cette attention. Ce sont de très bons chiens et nous avons beaucoup de chance de les avoir. »

Katrina est également tombée amoureuse des chiens lorsqu’elle les a repérés pour la première fois sur Facebook et a aimé les voir grandir.

Elle raconte : « C’était l’idée de Shaun d’avoir des chiens et je suis ravie que nous l’ayons fait. Je suis tombée amoureuse d’eux dès que nous les avons vus en ligne. C’est la couleur magnifique de leur fourrure, ils sont si beaux. »

« Ils prennent un peu de place, mais nous ne les remarquons presque plus. Ils sont adorables avec les enfants – notre fille est obsédée par le brossage de leur fourrure. Ils tiennent tous les deux une grande place dans la famille et je ne pourrais pas imaginer ne pas les avoir. »


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé