Une photo de 2014 montre Joe et Hunter Biden en train de jouer au golf avec les dirigeants d’une compagnie de gaz ukrainienne

4 octobre 2019 Mis à jour: 4 octobre 2019
FONT BFONT SText size

Les allégations concernant le scandale de corruption Biden-Ukraine continuent de susciter des interrogations.

Lundi soir, au cours de l’émission de Fox News, Tucker Carlson a présenté une photo montrant l’ancien vice-président Joe Biden jouant au golf avec son fils et son associé, Devon Archer, qui ont tous deux siégé au conseil de Burisma, une société ukrainienne de gaz. La photo aurait été prise en 2014, à l’époque où Hunter Biden siégeait au conseil.

Candidat démocrate à la présidence américaine et l’ancien vice-président Joe Biden accueille les invités à la frite des démocrates du comté de Polk à Des Moines, Iowa, le 21 septembre 2019. (Scott Olson / Getty Images)

Le candidat démocrate à la présidence Joe Biden a affirmé le mois dernier qu’il n’avait jamais discuté affaires avec son fils, Hunter. « Je n’ai jamais parlé à mon fils de ses relations d’affaires à l’étranger », a déclaré M. Biden à Fox News. Joe Biden a nié tout acte répréhensible lié à l’Ukraine.

M. Biden a plutôt pointé du doigt le président Trump. « Je sais que Donald Trump mérite qu’on enquête sur lui. Il viole toutes les normes fondamentales d’un président. Vous devriez lui demander pourquoi il était au téléphone avec un dirigeant étranger, essayant de l’intimider. Vous devriez avoir le regard sur Donald Trump. »

Contredisant directement Joe Biden, Hunter Biden avait précédemment déclaré au New Yorker que son père et lui n’avaient parlé « qu’une seule fois » du travail de Hunter Biden en Ukraine.

L’année dernière, M. Biden s’était vanté d’avoir eu gain de cause contre un procureur ukrainien, un avocat qui enquêtait sur la société de son fils, Burisma, et qu’il l’avait fait renvoyer en menaçant le président de l’Ukraine.

« J’ai dit : […] ‘Vous n’aurez pas le milliard de dollars.’ Je devais partir de là dans 6 heures, si je me souviens bien. Je les ai regardés et j’ai dit : ‘Je pars dans 6 heures. Si le procureur n’est pas renvoyé, vous n’aurez pas l’argent’ », a expliqué M. Biden en se rappelant ce qu’il avait dit au président ukrainien Petro Poroshenko en mars 2016.

« Eh bien, fils de [juron], il s’est fait virer. Et ils ont mis en place quelqu’un de solide à l’époque », a poursuivi M. Biden.

M. Biden a fait pression sur l’Ukraine pour qu’elle renvoie le principal procureur chargé d’enquêter sur Burisma Holdings, Viktor Shokin.

M. Biden et ses partisans ont affirmé que la raison pour laquelle M. Shokin avait été congédié n’était pas qu’il enquêtait sur la corruption dans Burisma Holdings, mais qu’il était incompétent. Le journaliste du Hill, John Solomon, soutient qu’il existe des preuves à l’appui corroborant la première hypothèse.

Il affirme qu’il y a un problème avec l’histoire de M. Biden parce qu’il y a des centaines de pages de notes et de documents. Un bon nombre de ces documents proviennent des membres américains de l’équipe juridique qui aide Burisma dans ses défis juridiques, ce qui donne à penser que Joe Biden a nié avoir congédié Viktor Shokin pour d’autres raisons que celle qu’il a évoquée.

Les liens commerciaux de Hunter Biden en Chine et en Ukraine ont été soulignés à maintes reprises par Donald Trump. Le 20 septembre, il a exhorté les médias à se pencher sur les propos tenus par Joe Biden l’an dernier au sujet des pressions qu’il a exercées sur le gouvernement ukrainien pour qu’il renvoie le procureur qui enquêtait sur la Burisma, la société ukrainienne pour laquelle Hunter Biden était membre du conseil.

L’avocat du président Donald Trump et ancien maire de la ville de New York, Rudy Giuliani, à Washington, le 5 mai 2018. (Tasos Katopodis / Getty Images)

Dimanche, l’avocat du président Trump, Rudy Giuliani, a déclaré qu’il avait un affidavit signé par Viktor Shokin qui confirme que Hunter Biden faisait l’objet d’une enquête lorsque Viktor Shokin a été licencié.

« J’ai ici un affidavit qui est en ligne depuis six mois, et que personne n’a pris la peine de lire, de la personne qui a été renvoyée, Viktor Shokin, le soi-disant procureur corrompu », a déclaré Rudy Giuliani à Fox News. « Les gens autour de Biden disent qu’il n’enquêtait pas sur Hunter Biden à l’époque. Il a dit sous serment qu’il le faisait. »

« Ce qu’ils accusent le président Trump de faire, Joe Biden l’a fait et a admis l’avoir fait, et je reviens seulement sur toute cette histoire », a déclaré le représentant Devin Nunes (R-Calif.) à Fox News la semaine dernière.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé