Un petit taureau rejeté par son troupeau trouve une nouvelle famille, une meute de chiens: « Il se comporte comme eux »

28 septembre 2022 Mis à jour: 28 septembre 2022
FONT BFONT SText size

Un petit taureau qui a été rejeté par son troupeau en raison de sa petite taille ne pourrait pas être plus heureux, ayant trouvé sa nouvelle maison et d’adorables amis à fourrure.

Ça a été un moment de joie lorsque Haru le mini-taureau a rencontré deux chiens – ils l’ont aimé instantanément.

« Nos deux chiens d’accueil, Ashla et Bogani, ont adoré Haru dès qu’ils l’ont vu », a déclaré Amber Sullivan-Vo, qui a adopté Haru. « Ils ont couru jusqu’à lui et lui ont donné une tonne de baisers sur tout le visage, en sautant et en l’aimant. »

Pour sa part, Haru, âgé de deux ans, a été un peu surpris, mais s’est réjoui de l’attention qu’il a reçue, baissant la tête pour recevoir leurs baisers. Auparavant, Haru passait tout son temps seul, mais en vivant avec une meute de chiens amicaux, il n’est désormais jamais sans compagnie.

« Haru semble penser qu’il est un chien ! » dit Amber.

(Avec l’aimable autorisation d’Amber Sullivan-Vo)
(Avec l’aimable autorisation d’Amber Sullivan-Vo)

Amber, 30 ans, travaille comme éducatrice canine et vit avec son mari, Anthony, dans le Massachusetts. Il y a un peu plus d’un an, le couple a envisagé d’ajouter un autre animal à leur foyer. Ils ont d’abord pensé à un cochon nain, mais ils ont entendu dire qu’ils se montraient parfois agressifs envers les chiens. Ayant toujours aimé les vaches, le couple s’est donc mis à la recherche d’une petite race de vache.

« Les mini-vaches sont difficiles à trouver et peuvent être assez chères », explique Amber. « Mais nous avons cherché sur Craigslist, un peu pour rire, et nous avons été surpris d’en trouver une ».

Après avoir pris des dispositions pour acheter l’animal, le couple a plaisanté en disant qu’ils obtiendraient une vache miniature ou qu’ils étaient tombés sur une arnaque, mais lorsqu’ils sont arrivés à la propriété pour le voir, il était là. Une Hereford miniature, mesurant à peine 90 cm, à hauteur de hanches. Les propriétaires d’Haru ont déclaré qu’ils cherchaient à le vendre parce qu’il ne pouvait pas être avec leur troupeau et qu’il demandait trop d’efforts pour être gardé seul.

« Ce n’est pas bon pour les vaches d’être solitaires », a déclaré Amber.

(Avec l’aimable autorisation d’Amber Sullivan-Vo)

Amber et Anthony ont emmené deux chiens lorsqu’ils sont allés voir Haru, pour s’assurer qu’il n’était pas terrifié ou agressif envers eux.

« Il ne semblait pas particulièrement dérangé, mais il n’était pas très intéressé par nous ou par eux. Nos chiens sont habitués à un tas d’animaux parce que nous faisons beaucoup de dressage et que nous recevons beaucoup d’animaux, donc ils n’ont pas été dérangés par lui », a-t-elle déclaré.

Quelques semaines plus tard, après qu’Amber et Anthony ont construit une nouvelle grange pour Haru, les anciens propriétaires l’ont déposé. Les premiers jours, Haru s’est tenu à l’écart pendant qu’il s’installait. Puis, avec l’aide de quelques friandises pour l’amadouer, il a commencé à sortir de sa coquille. Aujourd’hui, un an plus tard, le couple décrit Haru comme très affectueux et intelligent, et affirme qu’il adore les gens et les chiens ; il semble même penser qu’il est lui-même un chien.

« Il agit exactement comme eux, il traîne avec nous tous quand nous sommes dehors, il renifle les chiens et broute avec eux et il veut toujours participer à nos entraînements », a déclaré Amber.

(Avec l’aimable autorisation d’Amber Sullivan-Vo)

Haru a certainement trouvé une famille spéciale et a une vie agréable. Actuellement, il profite de l’été pour se détendre dans leur propriété et adore l’herbe fraîchement coupée.

« Les chiens adorent prendre des bains de soleil », dit Amber, « et on peut trouver Haru allongé avec eux, tandis que les chiens rejoignent souvent Haru lorsqu’il broute. »

Si les chiens sont d’humeur joueuse ou ont la bougeotte, Haru court partout et se joint à eux. « L’un de mes chiens de démonstration, Mali, adore jouer avec Haru et essaie toujours de le faire jouer à la course », dit-elle.

(Avec l’aimable autorisation d’Amber Sullivan-Vo)

Les préférés de Haru, cependant, ont toujours été les jeunes chiens de la meute. Depuis le jour où les premiers, Ashla et Bogani, l’ont rencontré, chaque fois qu’ils sortaient, ils couraient pour le chercher, et Haru les cherchait.

« Il aime particulièrement les chiots et il est très gentil avec eux », dit Amber. « C’était une amitié si douce avec Ashla et Bogani. Elles allaient le réveiller le matin ; elles le trouvaient quand il broutait ; il les attendait sous notre porche. »

À chaque arrivée de chiots en famille d’accueil, Haru attend, tête baissée, dans l’espoir de recevoir des bisous. S’ils ne lui donnent pas de bisous, il aime simplement les regarder.

Amber et Anthony tiennent à souligner que ces amitiés si particulières sont le fruit d’une combinaison de chance, de dressage et de bon tempérament. « S’il vous plaît, ne confiez pas votre chien à n’importe quelle vache prise au hasard, car elles ne sont pas toujours aussi douces », a déclaré Amber.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé