Un petit cheval qui n’avait pas d’amis, à cause de sa mère trop protectrice, crée un lien spécial avec les chiens du ranch

21 juillet 2022 Mis à jour: 21 juillet 2022
FONT BFONT SText size

Teddy, un mini cheval solitaire qui avait du mal à se lier d’amitié avec les autres chevaux du refuge, car sa mère était farouchement protectrice. Il s’est finalement rapproché des chiens qui vivent au ranch et a développé un lien spécial avec eux.

« Aujourd’hui, lorsque Teddy court dans l’enclos avec les chiens, on se demande si Teddy se prend pour un chien ou si les chiens se prennent pour des poneys », a confié Stacy Rolfe, la fondatrice du R&R Ranch Miniature Horse Sanctuary, à Epoch Times.

(Avec l’aimable autorisation de R&R Ranch Minis)

En septembre 2019, lorsque Stacy et sa fille Belle ont accueilli au ranch Eleanor, âgée de 23 ans et mère de Teddy, la jument était dans un état lamentable.

Partiellement aveugle d’un œil, elle avait une longue crinière hirsute et peu soignée. Elle avait une blessure ouverte sur le côté droit de sa tête, Stacy soupçonne qu’elle avait été infligée par un humain.

Cette « adorable jument, douce et gentille », a dit Stacy, semblait avoir vieilli prématurément ce qui reflétait sans doute sa vie avant d’être achetée aux enchères.

Elle était triste, docile, et semblait faire les choses avec une attitude de « c’est reparti », a dit Stacy. « Combien de fois cette pauvre jument avait-elle été achetée et vendue au cours de toutes ces années ? »

Étant donné l’âge avancé d’Eleanor, Stacy n’a pas pensé à vérifier si elle était enceinte à son arrivée. Cependant, pendant la chaleur de l’été, lorsque son pelage d’hiver a été coupé, un ventre extralarge s’est révélé. Le vétérinaire a fait une échographie et ils ont découvert qu’un poulain naîtrait dans les quatre à six semaines suivantes.

L’équipe du ranch a immédiatement placé Eleanor dans une stalle temporaire à l’intérieur du garage et, exactement une semaine plus tard, Teddy est né.

« Je les ai trouvés tous les deux en entrant pour la nourrir le matin et j’ai été absolument stupéfaite », se souvient Stacy. « Nous ne nous attendions pas à ce que le poulain naisse si tôt et pourtant il était là. »

Teddy étant né prématurément, il a été immédiatement hospitalisé ainsi qu’Eleanor, qui a fait plusieurs coliques après sa naissance. Selon Stacy, Teddy était si petit qu’il était difficile de croire qu’il s’agissait d’un cheval, car il pouvait tenir dans une minuscule gamelle.

(Avec l’aimable autorisation de R&R Ranch Minis)

Après la naissance de Teddy, l’expérience n’a pas été de tout repos. Étant donné l’âge d’Eleanor pour le poulinage, Teddy a reçu du lait supplémentaire d’une autre jument. Cependant, malgré cela, Eleanor prenait bien soin de Teddy et était toujours à ses côtés, se montrant très protectrice.

« Elle donnait des coups de sabot à tous les autres chevaux, nos chevaux nains miniatures, qui s’approchaient de Teddy », explique Stacy. « S’ils voulaient le renifler, lui ‘parler’ ou, si j’ose dire, s’engager dans un jeu, Eleanor sortait de nulle part, les oreilles dressées, le cou tendu, pour mordre l’intrus ou lui donner un coup de sabot. »

(Avec l’aimable autorisation de R&R Ranch Minis)

Ainsi, les autres chevaux nains du ranch ont commencé à ignorer Teddy, craignant de subir la colère de sa mère inquiète s’ils lui accordaient la moindre attention.

« Teddy n’avait littéralement aucun ami au monde », a dit Stacy.

(Avec l’aimable autorisation de R&R Ranch Minis)

La situation est devenue encore plus difficile pour Teddy lorsqu’il a eu 3 mois, car Eleanor est tombée très malade et a dû être hospitalisée. Comme ses soignants ne connaissaient pas la cause de son état, ils ont dû tenir Teddy à l’écart au cas où elle serait contagieuse.

« Cela signifiait que Teddy n’avait plus de mère pour le réconforter, ni d’amis pour jouer avec lui ou le réconforter. Sa mère aimante, mais farouchement protectrice, les avait tous chassés », a expliqué Stacy.

Témoin de la solitude de Teddy, l’équipe a commencé à l’introduire dans le même box que les autres. Bien qu’Eleanor était absente, ils ont tout de même gardé leurs distances.

« Pendant la journée, Teddy courait partout dehors, essayant de les inciter à jouer, sans succès », a ajouté Stacy. « La nuit, tous les chevaux nains dormaient confortablement l’un contre l’autre et Teddy était tout seul à la périphérie. C’était triste. »

Cependant, peu de temps après, les golden retrievers et les chiens de berger des Shetland qui vivaient au ranch sont venus à son secours. Pendant qu’Eleanor était partie se faire soigner, Stacy et l’équipe ont pu leur présenter Teddy.

« Aucun chien n’était autorisé à s’approcher de Teddy lorsqu’il était bébé », dit-elle, « car Eleanor avait une peur bleue des chiens et se mettait à leur donner des coups de sabot s’ils s’approchaient. »

Lorsque Teddy a été présenté aux chiens pour la première fois, il était un peu distant, mais finalement son attitude de bébé les a rassurés. Teddy était vraiment heureux de passer du temps avec les chiens.

Au fil du temps, les golden retrievers qui accompagnaient Stacy à l’écurie ont développé une relation spéciale avec lui, jouant et faisant la course au paddock.

Avec le temps, les autres chevaux ont commencé à réaliser qu’Eleanor n’étant plus là pour les mordre, ils pouvaient être amis avec Teddy. Le sommeil nocturne est devenu un rituel de groupe.

« Nous étions ravis lorsque nous avons vu Teddy blotti contre les autres », a dit Stacy, qui a fondé le refuge pour offrir un foyer à vie aux chevaux miniatures et chevaux nains négligés, maltraités et abandonnés.

Aujourd’hui, elle décrit Teddy comme l’antithèse de sa mère : jeune, enjoué et malicieux. Il aime beaucoup jouer à courir avec les chiens, surtout avec Handsome.

(Avec l’aimable autorisation de R&R Ranch Minis)

Il poursuit Handsome et s’éloigne ensuite sur le côté comme s’il disait : « J’aurais pu t’attraper si j’avais voulu », plaisante Stacy.

Ayant été témoin de la croissance de Teddy, Stacy a mentionné : « Je ne pense pas que quelqu’un qui ne connaît pas l’histoire de Teddy depuis le tout début puisse croire qu’il est le même petit cheval qui est né si petit. »

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé