Pékin nomme un partisan de la ligne dure pour diriger son bureau de liaison à Hong Kong

14 janvier 2023 Mis à jour: 14 janvier 2023
FONT BFONT SText size

Le chef de l’agence de sécurité nationale de Hong Kong, partisan de la ligne dure, a été nommé représentant principal de la Chine dans la ville, où Pékin resserre son emprise depuis les manifestations pour la démocratie de 2019.

Le gouvernement chinois a nommé Zheng Yanxiong, 59 ans, pour diriger son Bureau de Liaison à Hong Kong avec effet immédiat, remplaçant Luo Huining, ont annoncé samedi les médias d’État.

En 2020, Pékin a imposé une loi de sécurité nationale radicale à Hong Kong à la suite de manifestations démocratiques massives et souvent violentes.

En juillet de la même année, Zheng a été choisi pour diriger l’agence nouvellement créée de sécurité nationale pour superviser l’application de cette loi, qui a depuis été utilisée pour poursuivre des centaines de militants.

La mini-constitution de Hong Kong, rédigée lors de la rétrocession de la ville du Royaume Uni à la Chine en 1997, interdit aux fonctionnaires du continent d’interférer dans la gestion des affaires courantes de Hong Kong.

Mais le Bureau de Liaison entre le régime central chinois et Hong Kong est devenu plus influent à mesure que Pékin remodèle la cité hongkongaise à son image autoritaire.

Avant son affectation à Hong Kong, Zheng a gravi les échelons du gouvernement local de la province méridionale de Guangdong, pour devenir secrétaire général du comité provincial du Parti communiste.

Il est surtout connu pour avoir étouffé des manifestations anticorruption qui ont éclaté en 2011 à Wukan, un village de cette province, après la mort en garde à vue d’un militant local.

Au cours des émeutes de Wukan, plusieurs médias de Hong Kong ont cité des propos de Zheng, selon lesquels les villageois étaient « de connivence avec les médias étrangers pour créer des troubles ».

Luo, le chef sortant du Bureau de liaison, devrait prendre sa retraite, ont rapporté des médias locaux.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé