Un pêcheur ressent une « force phénoménale » qui tire sur sa ligne et capture un énorme mérou géant de 14 kg, battant ainsi le record mondial

29 décembre 2021 Mis à jour: 29 décembre 2021
FONT BFONT SText size

L’été dernier, alors qu’il mouillait sa ligne dans la mer Rouge, un pêcheur hongrois a réussi à remonter un record mondial de taille pour un mérou rouge (ou vieille de corail), un spectaculaire spécimen rouge-orange parsemé de taches bleues.

Après avoir été présenté et confirmé par l’International Game Fishing Association (IGFA) l’automne dernier, l’énorme poisson a pulvérisé le précédent record du monde qui avait été établi en juillet.

Le pêcheur en ligne Tamás Trexler, 40 ans, accompagné de son ami Péter et de leurs fils, était en vacances en Égypte pour une excursion de pêche en haute mer le 12 août lorsqu’il a senti une traction sur la ligne de son jig. « La prise était très forte« , a raconté M. Trexler à Field & Stream« Le poisson tirait avec une force inouïe. »

(Avec l’aimable autorisation de Tamás Trexler )

Pendant 15 minutes, le mérou a livré une lutte acharnée avant que sa force ne l’abandonne à mi-chemin de la remontée. Le guide du bateau, Mahmoud, l’observant alors qu’il s’approchait du bateau, a annoncé qu’il s’agissait bien d’un record mondial. M. Trexler a déclaré que sa « joie était immense » lorsque ce monstre de poisson a finalement fait surface.

« Lorsque nous avons vu le corps rouge sortir de l’eau bleue, nous ne pouvions pas en croire nos yeux »,
a-t-il déclaré à Epoch Times. « Il était tout de suite évident, vu sa taille, que ce n’était pas un poisson ordinaire. »

Ils ont attrapé l’énorme mérou et l’ont pesé. Il pesait 14.200 kg, soit presque le double du record mondial actuel de 7.340 kg, établi le 14 juillet 2021.

Après avoir pris des photos avec la bête à couper le souffle, ils l’ont relâchée dans la mer.

(Avec l’aimable autorisation de Tamás Trexler et IGFA )

M. Trexler a soumis sa prise de mérou rouge potentiellement record, à l’IGFA pour examen, qui après avoir identifié l’espèce a rendu son record mondial officiel.

Ce même jour d’août, M. Trexler a également attrapé un mérou rouge de 11 kg, ce qui aurait été un record s’il n’avait pas attrapé le poisson de 14 kg. Peu de prises de cette espèce relativement rare de mérou, endémique de la région Indo-Pacifique, ont été soumises à l’IGFA ; le précédent record était, en fait, le premier poisson soumis. Pour qu’une soumission initiale soit admissible, selon Field & Stream, elle doit être au moins égale à la moitié du poids maximal enregistré pour l’espèce.

(Avec l’aimable autorisation de Tamás Trexler )

« Pour mettre les choses en perspective, c’est comme s’il n’y avait pas de record pour l’achigan à grande bouche et que quelqu’un soumettait un poisson de 2,5 kg », a déclaré Zack Bellapigna, coordinateur de la reconnaissance des pêcheurs de l’IGFA, à Field & Stream. « Ce poisson serait qualifié, mais quelqu’un pourrait facilement attraper un poisson de 4.5 kg, car ils sont assez communs. »

Quant à M. Trexler, il admet être plus un pêcheur en eau douce qu’en eau salée. Ce hongrois pratique cette activité de plein air deux à quatre fois par semaine sur le Danube avec son fils Bálint. Il a remercié ses compagnons de pêche pour leur soutien ce jour d’été pour ce qu’il a appelé une « expérience unique dans une vie. »


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé