Le PDG de Pfizer prévoit un « retour à la normale » d’ici le printemps, mais s’attend à ce que le Covid-19 circule encore des années

20 janvier 2022 Mis à jour: 31 mars 2022
FONT BFONT SText size

Albert Bourla, le PDG de Pfizer, a déclaré aux médias français lors de récentes interviews anticiper un Covid‑19 continuant à circuler pour de nombreuses années. Mais il estime que les vagues à venir n’impliqueront plus de restrictions majeures. Il prévoit que la vie reviendra à la « normale » vers le printemps.

Lors d’une interview publiée le 16 janvier dans Le Figaro, M. Bourla a déclaré, qu’il s’attendait à un « retour à la vie normale » au printemps de cette année. La dynamique des mutations et de la propagation du Covid‑19 rendent impossible d’évaluer avec exactitude le moment du changement.

Le Covid‑19 est la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois), également connu sous le nom de SRAS‑CoV‑2.

Le chef de Pfizer a attribué ses perspectives optimistes grâce aux progrès réalisés dans le domaine des tests, des vaccins et des thérapies pour contrer le Covid‑19. Il a déclaré à BFM TV, lors d’une autre interview, qu’il s’attendait à ce que la vague Omicron actuelle soit la « dernière avec autant de restrictions ».

En même temps, M. Bourla a prédit que le Covid‑19 continuerait à circuler pendant de nombreuses années.

« C’est un virus qui s’est répandu dans le monde entier, il est donc très difficile de s’en débarrasser », a-t-il déclaré à BFM TV.

M. Bourla a également souligné que Pfizer prévoyait d’investir plus d’un demi‑milliard de dollars en France au cours des cinq prochaines années afin de stimuler la production mondiale de son médicament contre le Covid‑19, le Paxlovid, qui a obtenu une autorisation d’urgence aux États‑Unis en décembre.

L’investissement portera sur la production de l’ingrédient pharmaceutique actif (IPA) du Paxlovid dans une usine du groupe pharmaceutique français Novasep, qui a annoncé le 17 janvier avoir signé une lettre d’intention avec Pfizer pour renforcer la chaîne d’approvisionnement mondiale du médicament.

« Nous sommes honorés par cette nouvelle preuve de confiance, Pfizer étant un client de longue date de Novasep, et nous sommes bien sûr fiers de contribuer à la fabrication de ce médicament dont les essais cliniques ont montré qu’il avait un impact positif sur l’hospitalisation des patients Covid‑19 à risque », a déclaré le Dr Michel Spagnol, le PDG de Novasep, dans un communiqué.

Les essais cliniques ont montré que le Paxlovid est efficace à près de 90 % pour prévenir les hospitalisations et les décès chez les patients présentant un risque élevé de maladie grave.

Novasep s’attend à ce que son site de Mourenx, en France, soit intégré au réseau en croissance des fournisseurs fabricants pour Pfizer, d’ici le troisième trimestre de 2022, ce qui portera l’approvisionnement mondial total de Paxlovid à 120 millions de lots de traitements individuels d’ici la fin de l’année.

D’autres sites en Irlande et en Italie intégreront ce réseau de fabrication.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé