Il utilise 28.800 allumettes pour construire une parfaite reproduction d’une maison normande

30 novembre 2020 Mis à jour: 30 novembre 2020
FONT BFONT SText size

Rémy Béhais a une passion insolite. Cet ancien commerçant originaire de Neufchâtel-en-Bray peut tout construire avec des allumettes. Pour sa plus belle création, il a utilisé pas moins de 28 800 allumettes. Actu.fr rapporte.

Comment une telle passion naît-elle ?

Tout a commencé quand Rémy Béhais, installé à Neuville-Ferrières en Seine-Maritime, était encore adolescent. C’est en visitant une exposition de maisons construites en allumettes que le jeune Rémi s’est senti pouvoir faire encore mieux. Travaillant déjà le bois, il réalise ses premières constructions à 15 ans. En 1989, il a réalisé sa première grande construction, une maison normande en 28 800 allumettes. Le travail a duré un an et lui a pris 560 heures. Normalement, il passe une heure ou deux tous les soirs à faire ses constructions.

En 1990, il a construit la maquette de son chalet dans laquelle il a même installé la lumière.

Rémy Béhais travaille à l’œil, sans plan ni modèle. Si ses premières réalisations étaient légèrement disproportionnées, il a appris aux fil des années à faire plus attention aux détails. Il n’utilise pas de peinture, car les maisons « foncent naturellement ». Contrairement aux petites maisons qu’il a vues à l’exposition dans son enfance, dont les allumettes étaient collées à un carton, un détail qui a surpris Rémy, lui laisse ses allumettes amovibles.

La cathédrale de Rouen en 3 mois

La construction des maquettes en allumettes est une passion insolite, certes, mais partagée par plusieurs amateurs. Luciano Xavier, originaire du Brésil et installé en Suisse, quant à lui, préfère les maquettes de cathédrales. Luciano, âgé de 39 ans, se définit comme « un artiste-historien » ou un « maquettiste artisanal ». Parmi ses créations, on peut trouver Notre-Dame de Rouen (Seine-Maritime). Cette cathédrale, avec ses façades dentelées, a spécialement inspiré l’ancien étudiant d’arts visuels, qui a réalisé la maquette en 3 mois uniquement.

« La fabrication de la maquette m’a pris trois mois. J’ai acheté l’ouvrage La grâce d’une cathédrale, qui lui est dédié », raconte l’artiste-historien à Actu.fr. C’est dans cet ouvrage qu’il a trouvé des dimensions et des plans, mais pas moins importantes étaient ses visites du lieu sacré « pour prendre des photos et faire quelques vidéos ».

FOCUS SUR LA CHINE – Le président de la Chine brise le silence et s’adresse à Biden

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé