Pas-de-Calais : une fillette de trois ans décède après avoir été heurtée par un camion poubelle

18 juin 2022 Mis à jour: 18 juin 2022
FONT BFONT SText size

Vendredi 17 juin à Sainte-Catherine, près d’Arras dans le Pas-de-Calais, une fillette de trois ans est décédée après avoir été heurtée par un camion poubelle et un petit garçon de cinq ans a été gravement blessé, ont annoncé les pompiers. 

En sortant d’un établissement, « le poids lourd a heurté les deux enfants », a rapporté le service départemental d’incendie et de secours du Pas-de-Calais.

Selon les informations de La Voix du Nord, les faits se seraient produits vers 11h40 et  le choc aurait eu lieu à côté des d’une maison d’enfants à caractère social.

Alertés, les secours arrivés rapidement sur place n’ont pu sauver la fillette. Gravement blessé au niveau des jambes, le petit garçon âgé de cinq ans a été transporté au centre hospitalier d’Arras. Selon les pompiers, l’enfant est hors de danger.

Un autre petit garçon, âgé de trois ans, y a également été emmené, ainsi que la dame de 42 ans qui accompagnait les enfants. Tous deux se trouvaient en état de choc.

Une cellule psychologique mise en place

Trois personnes travaillant pour le service de collecte d’ordures ménagères ont été vues par le médecin des sapeurs-pompiers mais pas emmenées à l’hôpital. Tous trois ont été « pris en charge par les services de police », selon le Sdis (service départemental d’incendie et de secours).

Selon les informations de La Voix du Nord, le conducteur du camion poubelle a été emmené au commissariat afin d’y être interrogé. Une cellule psychologique a été mise en place au Syndicat mixte Artois valorisation (SMAV), la société en charge de la collecte des ordures dans la ville.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé