Paralympiques-2020: Kevin Le Cunff décroche la 8e médaille d’or française

3 septembre 2021 Mis à jour: 3 septembre 2021
FONT BFONT SText size

Le cycliste Kévin Le Cunff a offert une huitième médaille d’or à l’équipe de France aux Jeux paralympiques de Tokyo vendredi en s’imposant dans la course en ligne (catégorie C4-C5).

Présent parmi un groupe de cinq coureurs qui s’est détaché dans la première partie de course, il a porté une attaque finale à deux kilomètres de la ligne pour s’imposer sous la pluie battante au bout de 92,5 kilomètres (moyenne: 41,1 km/h).

« J’étais venu pour gagner »

« On termine à deux et je sors à deux kilomètres, je sentais qu’il était un peu dans le dur », décrit Kévin Le Cunff.

« J’étais venu pour gagner, même deuxième, ça ne m’intéressait pas », livre-t-il.

Ce sont les premiers Jeux paralympiques du coureur de 33 ans. Ancien professionnel au sein de l’équipe Saint-Michel Auber entre 2017 et 2019, Kévin Le Cunff compte même une victoire chez les valides dans les Boucles de l’Aulne en 2018 devant l’ex-champion de France Arthur Vichot et Guillaume Martin, huitième du dernier Tour de France.

« J’étais venu pour faire deux ou trois médailles dans l’idéal mais je suis passé à côté des quatre premières épreuves, il fallait vraiment que je me rattrape sur la dernière et c’est ce qu’il s’est passé. »

Né avec deux pieds bots, il a subi deux arthrodèses aux chevilles (bloquées par opération) et conserve un mollet atrophié. Pour autant, il n’a rejoint le monde du handisport qu’en 2020, ne trouvant plus de contrat professionnel.

 » Se met une pression terrible qu’il n’arrive pas à gérer. »

« Je lui ai dit qu’il y avait un vrai projet paralympique avec Tokyo puis Paris et que ça pouvait changer sa vie sur le plan sportif et humain », raconte à l’AFP le manager de l’équipe de France de para cyclisme Laurent Thirionet.

Kévin Le Cunff a décroché un premier podium mondial en juin aux championnats du monde de para cyclisme en décrochant une médaille de bronze.

« On pensait qu’il allait tout casser mais il a eu un peu de mal, décrivait à la veille des Jeux Laurent Thirionet. Je pense qu’il est intrinsèquement plus fort que tout le monde mais qu’il se met une pression terrible qu’il n’arrive pas à gérer. »

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé