Normandie : à 17 ans, il devient le Meilleur Apprenti Boucher de France !

20 juin 2021 Mis à jour: 20 juin 2021
FONT BFONT SText size

En alternance à la maison Forget de Flers (Orne), Tanguy Saint-Martin a été élu Meilleur Apprenti boucher à l’issue des épreuves organisées à Clermont-Ferrand les 13 et 14 juin 2021.

Il a été lauréat de l’épreuve départementale, puis régionale et maintenant nationale : Tanguy Saint-Martin, en alternance à la maison Forget (à Flers) dans le cadre de sa formation au 3ifa d’Alençon, ne cache pas sa joie. En effet, ce dernier vient de remporter, lundi 14 juin 2021, le titre de Meilleur Apprenti boucher de France (MAF).

Âgé de 17 ans, c’est lors des épreuves organisées à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) qu’il a su se distinguer : « Le concours s’est déroulé sur deux jours, avec huit heures d’épreuves », a-t-il partagé, en précisant que 23 candidats étaient en lice pour le titre. Heureusement, bien qu’il ait pris connaissance du contenu des épreuves le jour même, « j’étais bien préparé sur tout », a-t-il indiqué à Actu.fr.

Sur place, trois viandes – le bœuf, le veau et l’agneau – ont dû être travaillées. « Et en plus, il y avait une nouveauté cette année, il fallait aussi préparer de la volaille et la farcir », a détaillé Julien Forget, gérant de la boucherie qui porte son nom à Flers. Mais pour Tanguy, aucun problème : « Il fallait d’abord désosser ou parer les morceaux, puis éplucher, ficeler et décorer », a-t-il partagé.

Et quelques heures après la fin de la dernière épreuve, lundi 14 juin, le verdict est tombé : Victoire pour Tanguy, élu Meilleur Apprenti boucher de France ! « Je visais la première place, mais rien n’était joué », s’est-il enthousiasmé.

Une performance d’autant plus remarquable qu’elle s’inscrit dans une histoire de longue date avec son maître d’apprentissage Julien Forget : « Lorsqu’il était jeune, il venait souvent à la boucherie avec ses parents, et un jour je lui ai dit : ‘Tanguy tu seras mon apprenti.' » D’ailleurs, il y a 13 ans, le gérant de la réputée boucherie avait lui aussi remporté les épreuves départementales et régionales du concours, mais il ne s’était pas hissé sur la plus haute marche du podium lors des nationales. Alors pour Julien Forget, cette victoire est une immense fierté.

« Je souhaite qu’un jour Tanguy soit à ma place, qu’il ouvre sa propre boutique et forme un meilleur apprenti », a-t-il déclaré.

« Ce titre, c’est une super carte de visite. Ça va sûrement me permettre de voir autre chose à l’issue de mon Brevet professionnel, dans deux ans. J’aimerais m’enrichir avec des expériences dans d’autres maisons, en Normandie ou ailleurs », a conclu Tanguy.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé