Orne : elle se promène avec ses petits-enfants et reçoit un coup de couteau dans le dos

30 octobre 2019 Mis à jour: 30 octobre 2019
FONT BFONT SText size

La victime a été agressée en fin de matinée alors qu’elle cheminait sur la voie verte de Valframbert.

Les faits se sont déroulés le 29 octobre en fin de matinée à Valframbert, une commune de moins de 2000 habitants située dans la périphérie d’Alençon.

Une Valframbertoise de 59 ans circulait sur la voie verte avec ses petits-enfants lorsqu’elle a croisé un jeune homme. Après l’avoir dépassée, ce dernier s’est retourné et lui a asséné un coup de couteau dans le dos.

Sous la violence du choc, le couteau s’est brisé, la lame restant fichée dans le dos de la victime.

« Je circulais sur la RN 12, lorsque j’ai vu des pompiers et la police à côté d’un cycliste sur le pont qui surplombe la route. Je me suis dit qu’il venait de se passer quelque chose sur la voie verte », a expliqué aux journalistes de Ouest-France un témoin ayant assisté à la scène.

« Une femme de la commune se promenait avec ses deux petits-enfants en bas âge, quand elle a été victime d’une agression au couteau. Je la connais bien, c’est mon ancienne voisine. Elle a été conseillère municipale au début de ce mandat »,  ajoute Francis Aïvar, le maire de Valframbert.

« Des propos menaçants envers la victime »

Un cycliste qui passait par là a mis fin à l’agression sans le savoir. Avisant la quinquagénaire en train de perdre son sang, sans comprendre le drame qui venait de se jouer, il a prévenu le mari de la victime qui a lui-même alerté les pompiers une fois arrivé sur les lieux.

« Ce qui explique que les secours et la police sont arrivés sur place un quart d’heure après l’agression », précise le procureur de la République François Coudert.

« L’agresseur a aussi tenu des propos menaçants envers la victime », poursuit le magistrat. « J’ai une mission, je suis envoyé par Dieu et je dois vous tuer. Choisissez : c’est vous ou les enfants ! », aurait ainsi déclaré l’auteur présumé. Il était toujours en fuite ce mardi.

Évacuée vers l’hôpital d’Alençon avant d’être transférée au CHU de Caen, la victime a eu un poumon perforé. D’après François Coudert, elle « est grièvement blessée, mais son pronostic vital n’est pas engagé ».

L’enquête a été confiée au commissariat d’Alençon et à la police judiciaire de Caen. Le parquet a indiqué qu’aucune piste n’était écartée pour le moment.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé