www.epochtimes.fr | SHENYUN.COM Trouver un spectacle près de chez vous PartagerPartager
Partager!
Copier le lien
Facebook
close

«On peut vivre le paradis sur terre si on mène une vie telle que dépeinte par Shen Yun», déclare un architecte renommé

«On peut vivre le paradis sur terre si on mène une vie telle que dépeinte par Shen Yun», déclare un architecte renommé

Robert Dale Lynch a apprécié le spectacle de Shen Yun au centre des arts de l’université George Mason, le 21 janvier 2023. (NTD)

24 janvier 2023

FAIRFAX, Virginie – Robert Dale Lynch est un architecte renommé dont le travail est guidé tant par la beauté que par le besoin d’humanité. Le 21 janvier, totalement immergé, plongé dans la beauté du spectacle de Shen Yun Performing Art, M. Lynch a ressenti une forme d’éveil.

« J’ai essayé de faire venir toute ma famille. Je voulais qu’elle soit au complet ce soir. J’ai eu les billets pour Shen Yun comme cadeau de Noël de la part d’Anne mon épouse. Je ne pouvais plus attendre. Je n’ai pas pu dormir la nuit dernière, je voulais venir ici et j’avais peur que nous soyons en retard à cause de la circulation. Nous sommes arrivés à temps », a‑t‑il expliqué après avoir assisté au spectacle avec sa femme au centre des arts de l’université George Mason à Fairfax, en Virginie.

« Il était très nerveux », a confié sa femme.

Après avoir vécu cette expérience, il s’est senti rempli de gratitude, d’enthousiasme et de confiance, et voulait l’exprimer. Ne connaissant pas grand‑chose à la culture ou à l’histoire de la Chine avant d’assister au spectacle Shen Yun, il a été « impressionné de découvrir la beauté » de cette culture et de ces vertus.

Basée à New York, Shen Yun, la première compagnie de danse classique chinoise au monde, a pour mission de faire revivre 5000 ans de civilisation chinoise d’inspiration divine. En d’autres termes, « la Chine avant le communisme ».

M. Lynch a été bouleversé par « le désir, le désir profond du peuple chinois de retrouver ce dont il a hérité ».

« Je suis tellement surpris de constater le parallèle entre la culture chinoise ancienne de 5000 ans et la nôtre, la philosophie fondée sur les principes de vérité, de compassion et de tolérance, qui est très proche de la pensée chrétienne. J’en suis étonné. J’espère que les Chinois pourront retrouver ces valeurs, et je crois que Shen Yun fait un travail merveilleux », a‑t‑il ajouté.

Mme Lynch estime que Shen Yun a influencé « notre propre pays aussi, pour qu’il revienne à ses racines chrétiennes ».

Le couple a évoqué la joie qui se dégageait du spectacle de Shen Yun comme relevant du divin. Cette joie est vitale pour l’humanité.

« C’est essentiel pour la vie, il est important d’avoir une existence accomplie pour vivre le paradis sur terre. En regardant les communistes courir sur la scène, je me suis aperçu qu’aucun d’entre eux ne dansait. Seuls les Chinois du côté du bien dansaient », a poursuivi M. Lynch. Plusieurs des tableaux de Shen Yun présentent des numéros de danse qui reposent sur des épisodes épiques ou historiques piochés dans les 5000 ans de civilisation chinoise. Certains présentent des événements contemporains.

Ils dansaient « parce qu’ils étaient remplis de joie », a ajouté Mme Lynch.

« Exactement. Remplis de joie », a lancé M. Lynch. « Et c’est ainsi que nous voulons vivre notre vie. Vous pouvez vivre le paradis sur terre si vous menez votre vie comme Shen Yun la dépeint. »

Le couple n’a pas tari d’éloges concernant le spectacle.

Chaque spectacle de Shen Yun comprend plus d’une vingtaine de tableaux présentant différentes danses. On retrouve la danse classique chinoise, mais aussi des danses folkloriques et ethniques des quelque 50 groupes minoritaires que compte la Chine. Lors du spectacle des chanteurs interprètent des textes chinois dans le style du Bel canto, une autre forme d’art que Shen Yun veut faire revivre. L’orchestre symphonique a particulièrement plu au public, celui‑ci combine des instruments de musique chinois aux instruments européens et interprète des mélodies originales. La technologie du fond de scène animé brevetée qui permet de fusionner l’écran et la scène a également eu beaucoup de succès.

« Nous avons vécu une soirée merveilleuse », a confié Mme Lynch. « Les costumes étaient magnifiques. Quant au décor, il était tout simplement inédit. »

« La jonction entre les personnes présentes sur la scène et les créations multimédia en arrière‑plan, d’une rare beauté et d’une grande douceur, et le fait que ce système soit breveté… Je suis contente que cette technologie ait été brevetée, ce procédé est si merveilleux », a poursuivi M. Lynch. « Je pense que ce système sera utilisé à l’avenir sous d’autres formes. (…) C’est un outil formidable. Je félicite Shen Yun pour cette invention, et pour sa créativité. »

« La chanteuse était si puissante, vraiment puissante. Le chanteur était si authentique et si expressif lors de sa prestation. Ils m’ont transporté. »

Une des histoires allant de la tragédie à l’espoir l’a fait fondre en larmes. « Je ne me souviens pas quand j’ai pleuré la dernière fois. Mais quand la jeune fille a été tuée… les larmes coulaient sur mon visage. Et ça ne m’embarrasse pas de le dire. Mais cela ne s’est jamais produit de ma vie. Je ne me souviens pas avoir pleuré comme ça », a‑t‑il assuré.

« L’expression artistique était particulièrement riche », a conclu M. Lynch.

Reportage réalisé par NTD.

Epoch Times est un partenaire privilégié de Shen Yun Performing Arts. Nous avons couvert les réactions du public depuis la création de Shen Yun en 2006.