Tourcoing: on lui vole son chat Bengale, il le retrouve en vente sur Internet

14 juin 2021 Mis à jour: 14 juin 2021
FONT BFONT SText size

Dans le département du Nord, un habitant de Tourcoing a eu la désagréable surprise de voir son chat disparaître pour réapparaitre en vente sur Internet. Souhaitant le récupérer, il s’est fait passer pour un acheteur intéressé. Cependant, il n’est pas venu seul au rendez-vous avec le voleur.

Il y a quelques jours, un habitant de Tourcoing a découvert que son chat avait disparu. Bien que ce dernier pouvait simplement s’être échappé, il aurait également pu être volé. En effet, son chat étant un Bengale, cette espèce coûte tout de même entre 800 et 1 200 euros. Pris d’un doute, il fait alors plusieurs recherches sur Internet, pour vérifier si son chat adoré n’y était pas.

Ne trouvant rien au début, c’est finalement ce mercredi 9 juin, sur la Market place de Facebook, qu’il a repéré que son Bengale était mis en vente à un prix qui n’a pas été précisé. Immédiatement, il a pris contact avec le vendeur, se disant intéressé. Un rendez-vous a alors été fixé en début de soirée, rue Philippe de Girard, à Tourcoing, a rapporté 20 Minutes.

Cependant, à l’heure du rendez-vous, vers 20 h 15, le propriétaire légitime n’est pas venu seul. Ayant prévenu la police, une patrouille de la BAC était également présente pour assister à la transaction. Évidemment, il a tout de suite reconnu son chat, et pour sécuriser l’affaire, un bénévole de la LPA a confirmé l’identité de l’animal grâce à sa puce électronique.

Le vendeur malhonnête, âgé de 21 ans, a ainsi été immédiatement interpellé et placé en garde à vue pour recel de vol.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé