« On est vraiment au bout du système, ça annonce un bouleversement très profond »
21 juin 2022 EPOCH TV

Le samedi 11 juin, l’équipe du collectif Prenez Place ! organisait un débat sur la monnaie sous la halle du marché de Montreuil. 

Un événement qui s’inscrit dans le prolongement d’une série de 18 débats organisés sur les réseaux sociaux ces derniers mois par le collectif.

Des débats virtuels ayant amené des intervenants issus de disciplines et d’horizons divers, aux compétences et aux expériences aussi variées que complémentaires, à réfléchir sur les liens entre monnaie, démocratie et bien commun.

Le 11 juin dernier, le débat s’est invité dans le monde réel pour la première fois, donnant le coup d’envoi d’une série de rencontres et d’échanges qui auront lieu tout au long de l’été dans plusieurs villes de France, mêlant prises de paroles d’experts et de citoyens intéressés par les problématiques économique, financière et monétaire, mais aussi un dispositif sonore, du chant et de la danse afin de « faire du débat citoyen, forme vivante de la démocratie, un objet et un acte artistique ».

« La question monétaire est très peu présente dans les médias. C’est une question vraiment fondamentale, essentielle même. On peut changer plein de choses, mais si on ne change pas la monnaie, en fait on ne changera rien d’un point de vue social, mais aussi écologique. Si on ne reprend pas la monnaie en main, je pense que rien ne se fera », souligne Emmanuelle Grangier, chorégraphe et conceptrice de l’événement avec la compagnie P.A.S.

« Pour moi, la monnaie est intimement liée à la question démocratique. Se réapproprier la monnaie, c’est se réapproprier le pouvoir. Tel que le monde est aujourd’hui, c’est certain », ajoute Mme Grangier.

« Aujourd’hui, notre travail consiste à tisser des liens entre différents collectifs ou personnes qui pensent différemment et proposent d’autres choses, de les mettre en lien, afin de refaire société. »

Parmi les spécialistes des questions monétaires invités à participer au débat le samedi 11 juin, figuraient notamment Anice Lajnef, ancien trader, et Assen Slim, Docteur en économie, professeur à l’Inalco et à l’Essca. 

« Le pouvoir monétaire est un pouvoir qui est au-dessus de tout en ce moment. La question qu’il faut se poser est la suivante : ne faut-il pas que nous reprenions ce pouvoir que les banquiers privés ont accaparé ? » explique Anice Lajnef. 

« La monnaie, c’est quand même quelque chose qu’on utilise depuis la nuit des temps, qui est dans notre poche, et c’est quelque chose sur lequel on ne se pose jamais de questions. C’est ce qui est complètement troublant avec la monnaie, c’est central dans notre vie et on ne sait pas exactement ce que c’est. »

Conférencier et essayiste, Laurent Ozon est venu assister au débat et a pris la parole à plusieurs reprises.

« Nous sommes dans une économie où plus aucun pays, aucun peuple ne détient les moyens de satisfaire ses propres besoins par lui-même, nous sommes enchaînés à des politiques monétaires, des politiques financières. Les gens qui pilotent ces politiques-là mettent à genoux les populations, ils sont en train de le faire en ce moment. C’est pendant ces phases critiques que les gens sont parfois prêts à entendre ce qu’ils ne sont pas prêts à entendre quand le frigo est plein et quand ils ont du travail. »

« On ne peut pas se contenter d’être dans la déploration, il faut saisir toutes les occasions que l’on a pour parler et pour expliquer, parce que c’est maintenant que les gens sont curieux. Maintenant que les gens se posent des questions, il faut leur donner des réponses, il faut leur expliquer, il faut leur dire d’où l’argent sort, comment il est fabriqué aujourd’hui, d’où vient la monnaie, ce que vendent les banques, quels sont leurs pouvoirs exorbitants, le pouvoir qu’elles ont sur les médias, sur les politiques, le pouvoir qu’elles ont sur les modes de production, sur le commerce international, sur l’interdépendance des économies. Il faut l’expliquer aux gens. C’est le moment de leur dire, de leur répéter. »

Retrouvez l’intégralité des témoignages d’Emmanuelle Grangier, Anice Lajnef, Assen Slim et Laurent Ozon dans la vidéo

Pour soutenir le financement des prochains débats organisés cet été à travers la France par le collectif Prenez Place : https://www.helloasso.com/associations/association-pratiques-artistiques-scientifiques-paca/collectes/prenez-place-la-tournee-ete-2022