Oise : une octogénaire cambriolée mord vigoureusement l’un de ses agresseurs pour se défendre

2 avril 2022 Mis à jour: 2 avril 2022
FONT BFONT SText size

Il y a quelques jours, un cambrioleur a été condamné pour un vol datant du mois d’août 2021 au domicile d’une octogénaire de Rully dans l’Oise, qui avait mordu un des cambrioleurs.

L’incident remonte au 27 août 2021 : trois individus se sont attaqués au domicile d’une habitante de Rully, âgée 80 ans, pour la cambrioler. Sur place, deux d’entre eux se sont introduits dans la maison par la fenêtre de la salle de bains restée ouverte, et sont tombés nez à nez avec la pauvre dame, pendant qu’un troisième faisait le guet dehors.

Alors qu’elle est effrayée par l’intrusion, l’octogénaire a soudainement été saisie par le bras et menacée par une bombe lacrymogène. « Il est où l’or ? », a hurlé un des cambrioleur. Terrorisée, la vieille dame a alors crié et appelé à l’aide. L’un des cambrioleurs a ensuite posé sa main sur sa bouche, c’est là qu’elle a mordu son agresseur, assez fort pour qu’il pousse un cri de douleur malgré ses gants, a rapporté Le Parisien.

Les deux individus ont finalement continué leur fouille avant de repartir avec 15.000 euros en liquide et divers objets, dont un ordinateur. Mais pas de chance, dans leur fuite, les trois malfaiteurs sont repérés par un employé communal, qui a pris soin de relevé la plaque d’immatriculation de leur voiture.

Un précieux renseignement pour les enquêteurs, qui ont également relevé de l’ADN laissé sur un mégot de cigarette et une bouteille d’eau dans le jardin, qui correspondait avec un certain Miloud, visiblement le guetteur. Ces éléments ont également permis de confondre Miloud avec un de ses complices, un mineur.

Malheureusement, bien qu’indemne physiquement, la vieille dame a été très marquée par l’agression et n’a pas été en mesure de reconnaître les cambrioleurs sur des photos. De plus, ils ont été interpellés plusieurs semaines après les faits, aucune trace de morsure n’a donc pu être repérée et le troisième individu n’a pas pu être arrêté.

Au final, Miloud, 21 ans, a dû répondre de ses actes devant les juges de Senlis. À la barre, ce dernier s’est évertué à minimiser son rôle dans le cambriolage : « J’ai juste surveillé ce qui se passait dehors, je ne savais pas ce qu’ils faisaient à l’intérieur de la maison, ils m’ont dit qu’ils venaient acheter une moto », a-t-il déclaré.

Évidemment, ses deux complices n’étaient pas là pour le contredire, puisque l’un est mineur et sera jugé par le tribunal pour enfants et l’autre n’a pas pu être identifié. Au terme de son jugement, le jeune homme a tout de même été condamné à une peine de 14 mois de sursis probatoire.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé