Oise : un cerf réfugié dans le centre-ville de Compiègne après une chasse à courre

21 septembre 2020 Mis à jour: 21 septembre 2020
FONT BFONT SText size

Ce weekend, un cerf traqué par une meute lors d’une chasse à courre s’est réfugié près d’un chantier à proximité des habitations à Compiègne, en lisière de forêt. Gracié finalement par les chasseurs, l’animal a ensuite repris la fuite vers la forêt.

Ce samedi 19 septembre, la saison de la chasse s’ouvrait dans le département de l’Oise. Vers 9 h du matin, un cerf poursuivi par les chasseurs de La Futaie des amis et leurs chiens s’est sauvé de la foret pour trouver refuge dans une zone en construction de Compiègne. Épuisé, l’animal effrayé s’est allongé sur une palissade. Une fois repéré, les forces de l’ordre ont bloqué la route et établi un périmètre de sécurité autour du cerf pour le protéger. À la demande de la mairie, un vétérinaire est arrivé sur place peu après 11 h 30, pour ausculter l’animal.

Les veneurs étaient suivis par des membres du collectif Abolissons la vénerie aujourd’hui (AVA). Ces derniers ont entouré le cerf pour s’assurer qu’il était protégé puis remis en liberté. « On a écarté tous les chiens », raconte Keely, 18 ans, une militante d’AVA au Courrier picard.

Le maire Les Républicains et défenseur de la chasse à courre de Compiègne, Philippe Marigny, a déploré un « incident regrettable ».

Un filet placé à proximité. Peu avant midi, le cerf s’est finalement relevé, a traversé la route et a heurté violemment des grilles avant de regagner la forêt. Les militants d’AVA auraient préféré qu’il soit placé en refuge.

Cet événement a eu lieu après que la préfecture de l’Oise a décidé de limiter l’accès au public – sauf pour les veneurs – à six zones de la forêt de Compiègne.

FOCUS SUR LA CHINE – La fille du Premier ministre canadien surveillée par Pékin

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Recommandé