« Nous avions un ange gardien » : un adolescent englouti dans un courant fort est sauvé par la réanimation cardiopulmonaire de ses amis

16 août 2020 Mis à jour: 16 août 2020
FONT BFONT SText size

Aux États-Unis, plusieurs adolescents de la ville d’Athènes, dans l’État de Géorgie, profitaient d’une baignade par une chaude journée d’été lorsque les forts courants de la rivière Oconee ont failli conduire à une tragédie.

Un groupe d’amis, tous élèves juniors du Corps d’entraînement des officiers de réserve (Reserve Officers’ Training Corps, ROTC) du lycée Clarke Central, s’était rendu dans un point d’eau à côté d’un barrage qui descend sur une courte élévation dans la rivière.

En raison des récentes pluies, les eaux ont monté et l’un des élèves, Tyler Hall, a essayé de grimper sur le barrage pour atteindre un niveau plus élevé, mais il est tombé et a été entraîné par le courant.

« Il a essayé d’escalader la parroie. Je suppose que, lorsqu’il a marché dessus, le courant l’a emporté et lui a fait perdre l’équilibre et il est tombé à côté du mur », a déclaré son ami Parker Sims à Fox5 Atlanta.

Le lycée Clarke Central (Capture d’écran/Google Maps)

Tyler a disparu sous la surface de l’eau pendant plusieurs minutes, laissant ses amis incertains de ce qui lui était arrivé. « J’ai fait une rapide prière parce que j’allais sauter dans l’eau pour voir si je pouvais trouver Tyler et l’attraper », a expliqué un autre ami, Brodey Gray.

Malgré le danger considérable qu’ils couraient, il n’était pas question de rester sur le bord de la berge. « C’est notre frère », a dit Jakolbie Jones à propos de Tyler. « Il n’est pas question de le laisser là. »

« Nous avions un ange gardien ou Dieu était de notre côté », a dit Jakolbie. « C’est la seule raison pour laquelle nous sommes ici aujourd’hui. »

Heureusement, Tyler a refait surface, mais avait avalé beaucoup d’eau et a perdu connaissance. Ses amis n’étaient pas sûrs qu’il était encore en vie. « Son visage était violet, ses jambes étaient violettes, sans couleur. Tout comme un corps sans vie », ont déclaré Parker et Jakolbie au journal télévisé.

La rivière Oconee, Athènes, Géorgie. (Capture d’écran/Google Maps)

« Une seconde nature ou nos instincts de survie se sont mis en marche », a expliqué Brodey, « et il ne restait plus qu’à prendre Tyler, le sortir de l’eau et faire ce qu’il fallait. » Il a appelé le 911 et a ensuite couru jusqu’au stationnement sur le bord de la route pour accueillir les premiers secours et les diriger vers la rivière.

Pendant ce temps, Parker et Jakolbie, qui avaient appris la réanimation cardiorespiratoire (RCR) dans le cadre de leurs cours du ROTC, ont essayé de réanimer Tyler. Ils se sont relayés pour faire les compressions thoraciques et la respiration artificielle dans l’espoir qu’il revienne à lui.

Dans un message publié sur Facebook, Jakolbie a dit à quel point ils étaient soulagés lorsque Tyler a finalement ouvert les yeux. Ils l’ont fait respirer et parler à nouveau, et il a repris des couleurs.

Finalement, les ambulanciers sont arrivés, et Brodey les a conduits à la rivière. J’y retournais en courant, en me demandant : « Sera-t-il encore s’allongé ou est-ce qu’il va bouger? » se rappelle-t-il.

Ils sont arrivés sur les lieux pour constater Tyler assis, quoique crachant encore de l’eau. Après un séjour aux soins intensifs, Tyler a pu rentrer chez lui et se rétablir.

Les actions opportunes et courageuses des adolescents ont été saluées non seulement par leurs parents et les médias locaux, mais aussi par leur école. Le lycée Clarke Central a publié un tweet pour rendre hommage aux jeunes hommes. « Leurs actions témoignent de leur maturité, de leur intelligence et de leur capacité à appliquer les compétences acquises », a écrit l’école. « Nous sommes extrêmement fiers d’eux ! »

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé