Normandie : la vache de Chloé sauvée de l’abattoir grâce à une cagnotte en ligne

3 octobre 2021 Mis à jour: 3 octobre 2021
FONT BFONT SText size

Elle ne voulait vraiment pas perdre Chloé, la vache de son enfance… Mais il était prévu que la pauvre bête termine sa vie à l’abattoir.  La jeune femme a donc récolté des fonds pour que la vache Chloé puisse finalement couler des jours heureux. Elle a intégré le 16 septembre le cheptel d’un propriétaire dont la ferme agricole se situe à Jurques, en Normandie.

Chloé Pinel a grandi dans la ferme familiale de Coulonces, à Vire (Calvados). lle connaît la vache Chloé depuis son enfance. Lorsqu’elle a appris que sa vache était destinée à l’abattoir, Chloé Pinel a lancé une cagnotte en ligne pour lui épargner le triste sort qui lui était réservé. Et ça a marché. Après seulement quelques jours, le montant de la cagnotte s’élevait à plus de 4 300 €, la somme nécessaire pour sauver la vache, rapporte Actu.fr.

« On n’aurait pas pu rêver mieux »

Il faut dire que Chloé Pinel avait remué ciel et terre pour sa vache et la publication d’articles dans la presse avait provoqué un véritable élan de solidarité. Le 16 septembre dernier, la vache a donc pu être transférée vers son nouveau foyer, quittant définitivement Coulonces. Le propriétaire d’une ferme agricole de Jurques, située dans le Bocage virois (Calvados), a accepté de prendre Chloé en pension.

Malgré un peu de stress mêlé de peur à son arrivée à Jurques, la vache a « bien réagi au transport », explique Chloé Pinel. De plus, elle s’est très vite acclimatée à son nouvel environnement. Elle se « sentait déjà bien » une fois arrivée sur place et elle s’est bien entendue « avec les autres vaches », fait remarquer la jeune femme. « On n’aurait pas pu rêver mieux », confie-t-elle. « Je pars pour 6 ans loin d’elle mais j’ai des nouvelles très souvent. Et mes parents vont la voir une fois ou deux par mois. Je pars soulagée », conclut Chloé Pinel, dont le rêve est de devenir vétérinaire, ainsi que le précise Actu.fr.

 


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées:
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé