Tourcoing: un enfant de 10 ans retrouvé pendu par son frère aîné de 13 ans

21 octobre 2019 Mis à jour: 22 octobre 2019
FONT BFONT SText size

Un enfant de 10 ans a été retrouvé pendu lundi dans sa maison de Tourcoing et l’enquête en cours privilégie la piste du suicide, a-t-on appris de sources concordantes.

« Nous avons été appelés aujourd’hui à 17h58 pour une personne pendue. La victime est décédée », ont indiqué les pompiers à l’AFP.

L’enfant « était en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours » et est décédé « malgré les tentatives de réanimation » effectuées par les pompiers et le Samu.

Cet enfant a été « retrouvé pendu dans une chambre par son frère aîné de 13 ans », a indiqué à l’AFP une source proche de l’enquête. En cette période de vacances scolaires, les deux frères étaient « seuls dans la maison » lundi après-midi et « jouaient ensemble quand le plus jeune s’est isolé ».

« Quand il a découvert l’enfant pendu, son frère a aussitôt appelé les secours et le père, rentré chez lui juste après, est sorti avec son enfant en appelant à l’aide. Malheureusement, les tentatives de réanimation ont été vaines », a-t-on précisé de même source.

« L’hypothèse la plus probable est celle du suicide », selon cette même source, « mais une enquête judiciaire a été ouverte et confiée au commissariat de Tourcoing pour tenter de comprendre ce qui a poussé cet enfant à commettre, selon toute vraisemblance, un acte désespéré ».

Six personnes de la famille ont fait l’objet d’une prise en charge psychologique, a-t-on précisé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé