Je n’aime pas méditer. Voici pourquoi je le fais de toute façon

Même si je déteste l’admettre, je ne suis pas fan de méditation. Cela ne me vient pas facilement, malgré mes 36 années d’études en arts martiaux et mon intérêt pour l’amélioration personnelle, les astuces santé et le développement de la sagesse spirituelle.

Je me rends compte que cela parle mal de moi en tant que personne, un peu comme mes opinions sur l’aïkido, le jazz, la tarte à la citrouille et le film The Last Show (La Mélodie des prairies au Québec ; A Prairie Home Companion). Que je ne les aime pas ne veut pas dire qu’ils sont mauvais, ça veut dire que je ne suis pas aussi bon que je pourrais l’être.

Pire encore, quand je médite régulièrement, je trouve ma vie meilleure. Le stress est plus faible, ma santé s’améliore. Je peux me concentrer davantage sur mon travail et je suis moins susceptible de dire des choses que je regrette à mes amis, collègues et êtres chers. Les problèmes semblent plus petits. J’ai l’air plus grand.

Et je ne suis pas le seul dans c. Au cours des dernières décennies, une foule de recherches ont soutenu la conclusion que la méditation est bonne pour nous et que nous devrions tous méditer quelques minutes chaque jour.

– La méditation s’est démontrée à maintes et maintes (et maintes) reprises efficace pour réduire le stress, avec tous les bienfaits physiques, sociaux et émotionnels qu’elle procure.

– De nombreuses études ont montré que la méditation peut réduire les sentiments de dépression et d’anxiété.

– En 2003, les chercheurs ont appris que la méditation régulière aidait à stimuler la fonction immunitaire.

– La méditation peut aider à contrôler la douleur, selon plusieurs études, y compris des études en 2016 et 2017.

Ce n’est que la pointe de l’iceberg. En fin de compte, la méditation est bonne pour moi et pour vous, peu importe à quel point nous voulons ou ne voulons pas le faire. C’est un peu comme manger un repas végétarien une ou deux fois par semaine.

Alors, en tant que méditant résistant mais apprenant à méditer aux autres, voici ce que j’ai appris sur la méditation et comment l’intégrer à l’amélioration de votre vie.

Vous n’avez pas besoin de rester assis à rien faire

Les non-pratiquants imaginent parfois que la méditation est ennuyeuse – et peut-être que si elle n’est pas faite d’une certaine façon, elle peut l’être. Mais il y a plus d’un types de méditation disponibles, donc vous pouvez facilement en trouver un qui vous convient. Voici quelques alternatives :

– La méditation en marchant calme votre esprit lorsque vous vous concentrez sur vos pas plutôt que, disons, sur votre respiration. Marcher dans un labyrinthe est une pratique séculaire de contemplation commune à de nombreuses religions spirituelles, dont le catholicisme.

– Le kata est la pratique formelle des arts martiaux, y compris le tai chi. Les mouvements du tai chi sont si complexes qu’il devient impossible de penser à autre chose, ce qui permet une profonde concentration méditative. Le yoga offre des avantages similaires.

– L’écoute attentive de la musique, en particulier de la musique sans paroles, peut produire les effets de la méditation, en vous permettant d’être transporté par les sons, loin des pensées vagabondes et étrangères.

– La méditation durant les tâches quotidiennes est où vous accomplissez une tâche – comme faire la vaisselle, cuisiner un repas, ou s’habiller – en vous concentrant dessus comme un maître de kung fu pourrait se concentrer sur ses mouvements.

Ce ne sont là que quelques exemples, il y en a d’innombrables autres du zazen au Falun Gong, en passant par la Kundalini, la méditation respiratoire, etc.

Le fait est qu’il y a une sorte de méditation qui fonctionne bien avec vos besoins, vos goûts et vos perspectives générales. C’est juste une question de trouver la bonne méthode.

Votre cerveau pourrait vous perturber

La méditation est censée être un apaisement de l’esprit, où vous ne pensez à rien en particulier (ou rien d’autre que les actions de la méditation). Ensuite, vous pouvez restreindre ce bruit de fond qu’est votre bavardage intérieur automatique, et reposer votre esprit. C’est pourquoi l’exercice peut être méditatif : à un certain moment, on ne peut penser qu’à l’exercice.

Mais en cours de route, tout au long de chaque session de méditation, vos pensées vont continuer à s’imposer et à essayer de vous distraire. Cela arrive tout le temps au début, mais voici un secret : cela arrive tout le temps aux maîtres aussi.

Le truc avec la méditation n’est pas de s’attendre à éliminer totalement ces pensées parasites. C’est de les laisser consciemment passer dans votre esprit sans les suivre ou vous laisser accrocher par elles.

Dans les premières étapes de l’apprentissage, vous échouerez souvent. Vous serez en train de méditer pendant un moment et vous réaliserez soudainement que vous vous êtes arrêté quelque part en cours de route pour réfléchir à votre liste de choses à faire et à ce que vous faites pour le dîner ce soir-là.

Éventuellement, cela arrivera de moins en moins, et vous commencerez à devenir surpris lorsque des pensées réussiront à s’immiscer dans votre vie. Vous pourrez finalement les laisser passer à travers et au-dessus de vous sans qu’elle ne puissent s’incruster et prendre racine, puis vous pourrez continuer votre méditation aussi longtemps que vous le souhaiterez.

En parlant de « aussi longtemps que vous le souhaitez… »

Il n’est pas nécessaire que ce soit pour très longtemps

Oui, j’ai lu les histoires de Gichin Funakoshi (alias le père du karaté moderne) qui médite toute une journée debout sous une chute d’eau, et des retraites où les gens passent le week-end entier dans une sorte de transe. Et probablement que certaines de ces histoires sont vraies.

Non, le fait qu’ils fassent ainsi ne sous-entend pas qu’il faille méditer pendant des heures pour pouvoir bénéficier un tant soit peu de la méditation.

Dans les études mentionnées ci-dessus, les sujets ont médité pendant moins d’une heure, dans la plupart des cas moins de 15 minutes, et même ces séances ont entraîné des améliorations significatives de leur santé physique, émotionnelle et psychologique.

Certains maîtres vont plus loin en nous conseillant de commencer par une minute de méditation par jour. Ce ne sera pas suffisant pour récolter des bénéfices énormes et durables, mais cela présente deux avantages :

-Vous réussirez. N’importe qui peut méditer une minute, peu importe qu’il soit occupé ou distrait.

-Vous serez agréablement surpris de constater toute la différence que cela fera pendant les 10 prochaines minutes de votre vie.

Personnellement, j’ai trouvé que ces deux facteurs combinés étaient un excellent facteur de motivation. Personnellement, c’est sous la puissante motivation que m’a apporté un succès immédiat et ressentant l’impact à court terme de cette minute, que je me suis engagé plus pleinement à apprendre à méditer.

N’importe quel « type » de personne peut méditer

La méditation a perdu le stéréotype de New Age ou de « hippies » qu’elle avait jadis. N’importe qui peut le faire. Voici une liste incomplète des groupes qui pratiquent activement la méditation ou encouragent leurs membres à méditer régulièrement :

– les athlètes professionnels de la NFL, de la LNH et de l’UFC

– Hugh Jackman, Clint Eastwood et Arnold Schwarzenegger.

– SEAL Team Six et d’autres branches des forces spéciales de l’armée américaine et de l’armée mondiale.

– une liste incroyablement longue de PDG et d’entrepreneurs, comme Richard Branson et Elon Musk

Si Randy Couture et le gars qui joue Wolverine méditent, vous pouvez le faire aussi. Cela ne prend qu’une minute – littéralement – et vous pouvez commencer dès aujourd’hui.

Version originale

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos  amis et laissez-nous vos commentaires.

 
 
 
 

Laurent Ruquier dénonce la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa : « Tout le monde a peur aujourd’hui »

Laurent Ruquier dénonce la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa : « Tout le monde a peur aujourd’hui »
Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche (JDD), l’animateur a justifié les changements prévus à la rentrée dans ...
LIRE LA SUITE
 

Venezuela : le régime est plus que mûr pour tomber

Venezuela : le régime est plus que mûr pour tomber
Nicolas Maduro et son régime ont atteint le point de non-retour, tout comme la crise au Venezuela. L'histoire ...
LIRE LA SUITE
 

Quatre ans de prison dont un ferme pour avoir blessé par balle le harceleur de son fils

Quatre ans de prison dont un ferme pour avoir blessé par balle le harceleur de son fils
Un homme a été condamné lundi à Créteil (Val-de-Marne) à quatre ans de prison dont trois avec sursis ...
LIRE LA SUITE
 

Rouen : un technicien du son renvoyé après avoir interpellé Christophe Castaner sur les violences policières

Rouen : un technicien du son renvoyé après avoir interpellé Christophe Castaner sur les violences policières
Un jeune technicien du son qui travaillait en tant que sous-traitant pour l’Armada de Rouen a été remercié ...
LIRE LA SUITE