Montpellier : une femme handicapée, menacée d’expulsion, lance un SOS

6 septembre 2019 Mis à jour: 6 septembre 2019
FONT BFONT SText size

Atteinte d’une sclérose en plaques, une femme handicapée âgée de 51 ans lance un appel à l’aide. Elle ne peut plus payer l’intégralité de son loyer et risque d’être expulsée.

Menacée d’expulsion, Isabelle, qui souffre d’une sclérose en plaques et se déplace en fauteuil roulant, vit dans un logement HLM. Selon France bleu, elle demande depuis un an un autre logement plus petit et moins cher que celui qu’elle occupe à Montpellier.

Un loyer de 700 euros pour une retraite de 1000 euros

Depuis le départ de ses enfants, cet appartement est devenu trop grand pour elle et surtout beaucoup trop cher (700 euros par mois). Elle ne perçoit plus aucune aide de la caisse d’allocation familiale (CAF) et son seul revenu est sa retraite d’un montant de 1 000 euros. Résultat, elle n’arrive à verser que 400 euros par mois et cumule des dettes.

« Je ne vais pas attendre de me retrouver à la rue avec mon fauteuil roulant », confie-t-elle.

Expulsée dans quelques semaines

Le seul logement qu’on lui a proposé n’est pas accessible aux fauteuils roulants.
 L’organisme HLM, la SFHE, a donc entamé les démarches pour la faire expulser. Isabelle vient de recevoir l’avis d’huissier, il ne lui donne que quelques semaines pour partir.

« Ce qui me révolte c’est qu’il y a plein de logements, plein de constructions, mais qui on met dans ces appartements adaptés ? Comment c’est possible que je me retrouve à la rue, j’ai toujours travaillé et payé mon loyer avant d’être malade. Et là moi je n’y arrive plus. Je ne vais pas attendre d’être expulsée avec un fauteuil électrique avec une maladie invalidante. Je ne comprends pas pourquoi depuis un an il n’y a rien qui bouge et maintenant je me retrouve avec cet avis d’expulsion… c’est injuste ! », déplore Isabelle.

Isabelle lance un appel pour trouver un nouveau logement, un appartement accessible pour 400 euros par mois.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé