Monique, 96 ans, plus vieille antiquaire de Nantes: «La retraite à 64 ans? Les gens vont s’ennuyer!»

23 janvier 2023 Mis à jour: 23 janvier 2023
FONT BFONT SText size

Alors que le gouvernement planche sur le texte réformant les retraites, Monique Guillemot, 96 ans, n’a pas encore prévu de prendre la sienne. Depuis plus de cinquante ans, elle tient une galerie d’antiquités, située rue Mercœur à Nantes.

Pour Monique Guillemot, le travail c’est la santé. Cette nonagénaire gère la Galerie Bretagne, qui est le plus vieux magasin de Nantes. Son ex-mari ne voulait pas qu’elle travaille et lui avait lancé un ultimatum : choisir entre lui ou le travail. Elle avait alors fait son choix et le couple s’était séparé.

Elle vend même sur Internet

« La retraite à 64 ans ? Les gens vont s’ennuyer, vous ne croyez pas ? » lance à France 3 Pays-de-la-Loire Monique, qui ouvre sa boutique tous les après-midis.

Dans son magasin, on trouve des antiquités datant du XVIIe au XXe siècle telles que des tableaux, du mobilier, des porcelaines rares. Monique, qui regrette les années 80, a dû se mettre à l’informatique car les clients ne se bousculent plus maintenant. Nombre d’entre eux sont d’ailleurs étrangers.

« Les Japonais achètent pas mal, tout comme les Suédois, les Norvégiens et quelques Américains », explique-t-elle à France 3. « Un client japonais m’a acheté deux vases hanches récemment et m’a envoyé une photo des objets une fois installés dans son salon. Je suis en très bonne relation avec lui, depuis, c’est formidable », poursuit-elle, ajoutant que les Qataris viennent également de lui acheter deux vases.

Une passion qui lui vient de son père

Si enfant, Monique connaissait « à peine » ses tables de multiplication, elle était en revanche capable de « conter l’histoire des peintres ». Une passion qui lui vient de son père, étant lui-même un amoureux d’art. Toute petite, il l’emmenait dans des musées.

Outre sa boutique, la nonagénaire fait également une heure de marche chaque jour, pour se rendre à son travail justement. Elle pratique de surcroît le yoga. « Mon fils m’a offert un professeur de yoga à domicile », révèle-t-elle.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé