Mondial 2022: la chanteuse Gala prête à chanter avec les Bleus au Qatar

7 décembre 2022 Mis à jour: 7 décembre 2022
FONT BFONT SText size

La chanteuse Gala serait prête à venir entonner son tube « Freed from desire » avec les joueurs de l’équipe de France au Qatar.

Ce tube des années 90 est devenu le nouvel hymne des Bleus pendant cette coupe du Monde. « Freed from Desire » (Libéré du désir) , chanté pour la première fois en 1996 par l’italienne Gala, a été entonné après le premier match décisif de la France contre le Danemark. Les joueurs de Didier Deschamps ont ensuite renouvelé l’opération après le match contre la Pologne.

La chanteuse avait ainsi partagé les images des Bleus sur les réseaux sociaux, remerciant l’équipe de France d’avoir choisi sa chanson.

Interviewée par Le Parisien ce dimanche 4 décembre, la chanteuse n’a pas caché sa fierté mais s’est dite peu étonnée, la chanson étant reprise souvent lors de manifestations sportives.

Ce qui rassemble

C’est lors d’un séjour à New-York que la chanteuse a composé « Freed from desire ».

« Je voyais aussi les écarts énormes qu’il y avait entre les gens qui n’avaient vraiment rien et ceux qui possédaient énormément de richesses. » 

Gala se dit heureuse que sa chanson soit maintenant liée au sport: « Cette chanson ne changera pas les problèmes dans ces pays, mais à ce moment-là, elle unit les gens. C’est ce que j’aime dans le sport ».

Gala a aussi évoqué la possibilité de venir chanter avec les joueurs français au Qatar.

« J’adore votre pays, a-t-elle confié. J’y ai toujours été bien reçue. Freed From Desire a été disque de diamant ici. Et je passe même un peu de temps à Paris pour le travail et parce que mon compagnon s’est installé ici ».

Contrairement à nombre d’artistes qui ont refusé de chanter au Qatar, Gala, 47 ans aujourd’hui, soutient qu’elle serait prête à venir au Qatar: « On ne me l’a pas demandé, mais oui », assure-t-elle. « Je l’ai fait aux JO d’hiver de Sotchi en Russie en 2014, car je pense que l’on peut faire passer des messages à travers un t-shirt ou une déclaration sur scène sur les femmes ou les droits de l’homme par exemple. C’est toujours mieux que de ne pas venir. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé