Miss Univers : Miss Inde couronnée, Clémence Bottino termine à la neuvième place

13 décembre 2021 Mis à jour: 13 décembre 2021
FONT BFONT SText size

La 70e édition de la compétition annuelle, qui se tenait pour la première fois en Israël, a été marquée par les appels au boycott pour soutenir la cause palestinienne.

Ce lundi, Miss Inde, Harnaaz Sandhu, a été couronnée Miss Univers dans la ville israélienne d’Eilat.

Harnaaz Sandhu a remporté la distinction suprême sur les rives de la mer Rouge, devançant Miss Paraguay, Nadia Ferreira, et Miss Afrique du Sud Lalela Mswane.

 

Miss Afrique du Sud, Lalela Mswane, Miss Inde, Harnaaz Sandhu, et Miss Paraguay, Nadia Ferreira.  (Photo : MENAHEM KAHANA/AFP via Getty Images)

La candidate française Clémence Bottino, sacrée Miss France en 2020, a terminé à la neuvième place. Habillée en costume national en hommage à Joséphine Baker, la jeune femme avait failli louper le concours pour cause de Covid-19, maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

Un contexte diplomatique pesant

Le ministère sud-africain des Sports, de la Culture et des Arts avait exhorté Lalela Mswane à ne pas se rendre à Eilat, évoquant « les atrocités commises par Israël contre les Palestiniens ».

Des organisations palestiniennes avaient également appelé les candidates à ne pas participer à l’événement.

« Nous exhortons toutes les participantes à se retirer, pour éviter toute complicité avec le régime d’apartheid d’Israël et sa violation des droits humains des Palestiniens », a notamment appelé la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël.

Dans une interview accordée à l’agence France Presse (AFP) à Jérusalem en novembre, la Miss Univers 2021 Andrea Meza, du Mexique, avait, elle, affirmé que le concours devrait se tenir à l’écart de la politique.

« Miss Univers n’est pas un mouvement politique, ni religieux », a-t-elle déclaré.

L’Indonésie et la Malaisie, pays qui n’ont pas de relations diplomatiques avec Israël, n’ont pas envoyé de candidates, mais ont évoqué des difficultés liées à la pandémie.

Âgées de 18 à 28 ans

Les participantes au concours doivent être âgées de 18 à 28 ans et peuvent ne jamais s’être mariées ni avoir eu d’enfant.

Selon les estimations des organisateurs, la cérémonie du couronnement devait être regardée par 600 millions de téléspectateurs dans 172 pays.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé