Plus Moins
Miss France et un maire arrêtés par les gendarmes car ils roulaient en quad sans casque

Dimanche soir, Miss France et Stéphane Sieczkowski-Samier , le maire d’Hesdin, commune du Pas-de-Calais, ont été arrêtés par les gendarmes. Motif : ils circulaient sur la voie publique, dans les rues de la commune, à bord d’un quad alors qu’ils n’avaient pas de casques. Ils ont été suivis par les gendarmes jusqu’à une salle où ils devaient tenir une réception pour une soirée électorale.

D’après le procureur de Boulogne, interrogé par France Bleu, Maëva Coucke était au volant, et le maire passager. Les deux occupants du véhicule ont écopé d’une amende de 135 euros et Miss France a perdu trois points sur son permis. Le magistrat a également affirmé qu’une deuxième procédure était en cours, car les papiers du quad ne correspondaient pas au propriétaire.

 

Si le Comité Miss France n’a pas souhaité réagir, Stéphane Sieczkowski-Samier, sur sa page Facebook, écrivait : « Quand la conductrice de ton quad est la plus belle femme de France, tu en oublies le code de la route… » Le maire a ensuite supprimé cette publication.

Stéphane Sieczkowski-Samier, plus jeune maire de France, semble habitué des procédures de justices. Il s’est vu confisqué son permis en décembre dernier après un excès de vitesse. En février, il était placé en garde à vue pour des soupçons de faux en écriture concernant la gestion des logements municipaux.