Mexique: un nouveau-né a été abandonné dans une boîte, accompagné d’un message demandant de lui donner de l’amour

3 novembre 2019 Mis à jour: 3 novembre 2019
FONT BFONT SText size

Un bébé a été abandonné à la porte de la maison d’une femme au Mexique. Le bébé était dans une boîte en carton avec des couches, du lait et un message de, sans doute, sa mère : « S’il vous plaît, prenez soin d’elle, je n’ai pas le courage de le faire. »

Le mercredi 30 octobre, vers 7 heures, un nouveau-né a été abandonné devant le domicile d’une femme de 51 ans dans le quartier de San Isidro Itzícuaro, de la ville de Morelia, dans le Michoacán, au Mexique. La femme a immédiatement appelé les autorités qui ont envoyé les services d’urgence de Morelia, selon El Universal.

Selon la femme, quelqu’un a frappé à la porte de sa maison avec force. Lorsqu’elle a ouvert, elle n’a trouvé qu’un bébé de quelques jours dans un carton, mal vêtu, malgré le froid.

Lorsque la police de Morelia a écrit son rapport, elle a confirmé que la petite a été trouvé avec quelques couches, une bouteille de lait et un message, sans doute, de sa mère.

Comme le bébé était mal vêtu, ce sont les fonctionnaires municipaux qui lui ont fourni un abri et les soins appropriés. Par la suite, il a été transféré à l’hôpital pour enfants de Morelia où son état de santé sera évalué, a rapporté El Heraldo.

Dans le message trouvé à côté de l’enfant, la mère leur demande de prendre bien soin de son bébé, ne pouvant pas s’occuper de lui. « S’il vous plaît, prenez-en soin car je n’ai pas le courage de le faire », dit-elle dans la lettre. Elle déclare également qu’il est né le 29 octobre et qu’il veut recevoir beaucoup d’amour. « Puisque je ne pourrai pas, donnez-lui s’il vous plaît de l’amour… beaucoup d’amour. »

La lettre, chargée de paroles douloureuses, laisse entrevoir une sorte de conflit familial : « Pardon de l’avoir fait, mais ma famille m’y oblige », dit la personne qui a écrit la lettre. « Je sais que cela ne peut être pardonné, mais je dois le faire avec toute la douleur présente dans mon cœur », ajoute-t-elle.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé