Une mère écrit une lettre extrêmement pertinente adressée à toutes les mères du monde – tout le monde devrait lire ceci

Être parent exige un équilibre constant, particulièrement quand vous avez beaucoup d’enfants. Il y a déjà tant de choses à faire, et vous ne savez jamais quand un nouveau problème va surgir pour vous distraire de la tâche sur laquelle vous étiez auparavant concentré.

La blogueuse Rasha Rushdy le sait très bien, car elle a partagé un article inspirant intitulé : « Pour les mères qui n’ont rien accompli aujourd’hui », publié dans Her View From Home (« La vue de chez elle »).

Tous les parents seront en mesure de comprendre le début de son post : ces sentiments mêlés de culpabilité et de soulagement qui viennent à la fin de la journée quand les enfants sont au lit.

« Enfin. Ils dorment », écrit Rasha. « Vous prenez une profonde respiration. Vous voyez, vous la prenez vraiment et vous la relâchez lentement. Vous laissez vos paupières se refermer un moment, un peu plus longtemps que d’habitude, et vous baignez dans le silence. »

« Vous vous sentez un peu coupable de l’admettre, mais vous avez attendu ce silence toute la journée. »

(Pexels/freestockpro.com)

Mais ensuite, vous repensez à toutes les choses que vous avez faites ou que vous n’avez pas faites.

« Vous regardez autour de vous et vous vous dites : ‘Je devrais ressentir quelque chose de plus. Je devrais avoir l’impression d’avoir accompli quelque chose aujourd’hui. Si je suis épuisée, épuisée, épuisée, ça veut dire que j’ai réussi quelque chose aujourd’hui, non ?' », écrit Rasha.

Rasha énumère toutes les façons dont un parent peut ne pas se sentir accompli – du sentiment que vous pourriez faire plus d’exercice physique à l’oubli de faire la lessive, en passant par le fait d’avoir échoué à faire ces muffins fantaisie sans grains qui stimulent le QI dont vous aviez trouvé la recette sur internet.

Ensuite, elle explique pourquoi ces choses n’ont pas eu lieu et ce qui a interféré.

(Pexels/Lukas)

« Avez-vous l’impression d’avoir passé toute la journée à essayer de faire dormir un bébé ? …Ou vous avez peut-être passé cette journée au milieu des querelles interminables entre les frères et sœurs qui se disputent leurs jouets convoités, jouets qu’ils ne regarderaient même pas deux fois si ce n’était pas quand l’un des autres frères et sœurs le ramassaient ?

L’idée irréaliste que vous aviez d’être la mère parfaite, de toujours rester calme et de parler gentiment chaque fois que de vos enfants feront des leurs… disparait par la fenêtre dès qu’ils font la bêtise de trop qui vous a poussé à bout. »

« Avez-vous pleuré en vous rappelant comment vous avez encore parlé d’un ton sec à votre gamin de 4 ans après avoir juré d’être plus attentive et respectueuse, de ne plus jamais crier et de ne plus jamais être humaine ? »

Le fait de s’occuper sans cesse des jeunes enfants peut être accablant.

(Pexels/Kat Smith)

Vous pouvez sentir l’empathie dans l’écriture de Rasha car elle représente parfaitement une journée typique. Mais ce n’est pas ce sur quoi elle veut qu’on se concentre.

Les vraies réalisations sont quelque chose que nous ne pouvons pas voir ou ressentir de façon tangible, mais elles sont beaucoup plus spéciales.

« Hé, Mère ? Je sais que parfois, ça donne l’impression que tu n’as rien accompli. C’est ce que l’on ressent quand on ne peut pas voir ses accomplissements concrets, juste devant soi… Mais il y a peut-être aussi ce que l’on ne voit pas », écrit-elle.

« Quand vous avez l’impression de n’avoir fait que répondre à des questions répétitives toute la journée, même quand ils vous disent ‘Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ?’ pour la quadrillionième fois sans savoir ce qu’ils vont dire ensuite, ce que vous ne voyez pas, c’est la confiance que les enfants ne cessent d’établir sur le fait que lorsqu’ils appellent, vous répondez. »

(Pexels/bruce mars)

« Avec chaque câlin, chaque tapotement rythmique sur la couche de ce petit derrière, chaque balancement de cette chaise qui grince et chaque balancement instinctif de vos hanches, vous rassurez cet enfant en lui disant qu’il vous a et que vous l’avez. Vous avez toujours été là. »

Et cette lutte sans fin pour essayer d’enlever des trucs de votre liste de choses à faire – Rasha la compare magnifiquement au processus d’écriture.

« Quand on a l’impression d’être juste en train de faire des allers-retours entre les tâches, de ne jamais vraiment terminer quoi que ce soit et d’être toujours interrompue… on a l’impression d’essayer d’écrire un paragraphe complet, mais que la ponctuation continue d’être jetée dans des endroits au hasard et que tout devient confus, et que ce que l’on avait planifié devient dépouillé de toute logique et de tout sens. »

« Ces interruptions, Mère ? Vous ne voyez pas que chaque fois que vous arrêtez ce que vous faites et que vous leur montrez que vous êtes prête à vous occuper de ce dont ils ont besoin, ce n’est pas seulement de la ponctuation. C’est un chef-d’œuvre littéraire. »

(Pixabay/DariuszSankowski)

Il y a tant de moments à la fois merveilleux et idiots qui façonnent la vie d’un enfant, depuis le fait de ricaner avec eux devant un livre jusqu’au fait de placer la main sur leur front lorsqu’ils sont malades. Rasha croit vraiment que « vous écrivez l’histoire la plus exquise de leur vie. »

Rasha croit que c’est une histoire qui peut être révisée plus tard. Rien n’est gravé dans la pierre. Elle n’est pas envoyée pour publication tout de suite. Vous pouvez prendre votre temps et accomplir les choses à votre propre rythme.

Alors, mettez votre coeur dans toutes les choses que vous voyez et que vous faites qui passent inaperçues, mais qui font toute la différence.

« Mère, je te vois fermer tes yeux fatigués. Je te vois jurer d’en faire plus demain. Mais Mère ? Ces yeux ? Ces yeux remarquent tout et tout le monde, sans que tu ne t’en rendes compte. »

(Pexels/Min An)

« Ces yeux remarquent que la maison est à court de dentifrice, de bananes ou de nettoyant pour les toilettes. Ces yeux remarquent le visage abattu de votre deuxième enfant à l’heure du dîner et prennent mentalement des notes pour lui parler de ce qui se passe à l’école quand vous le borderez la nuit. »

« Ces yeux sont si occupés à noter les besoins de tant de gens, et vous cochez involontairement des choses sur une liste invisible et silencieuse qui n’arrête jamais de s’écrire dans les coulisses. »

« Alors ce soir, ma douce Maman, quand tu fermes les yeux, essaie de regarder attentivement cette liste invisible. Parce que cette liste… certaines de tes plus grandes réalisations dans la vie sont là, et peut-être que tu ne le savais même pas. »

(Pixabay/3643825)

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Version originale

 
 
 
 

Trump souligne que Poutine conteste « avec force » tout ingérence

Trump souligne que Poutine conteste « avec force » tout ingérence
Le président Donald Trump a refusé lundi de condamner Moscou pour l'ingérence russe dans la présidentielle américaine de ...
LIRE LA SUITE
 

Pourquoi le plan « Made in China 2025 » n’est pas acceptable pour de nombreux pays occidentaux

Pourquoi le plan « Made in China 2025 » n’est pas acceptable pour de nombreux pays occidentaux
Lorsque la Chine a annoncé son plan « Made in China 2025 », il était clair que ce ...
LIRE LA SUITE
 

La désinformation comme arme politique: fausses nouvelles et fausses bannières

La désinformation comme arme politique: fausses nouvelles et fausses bannières
La troisième loi du mouvement de Newton ou principe d'action-réaction soutient que pour chaque action, il y a ...
LIRE LA SUITE
 

Un conducteur ivre au volant happe un homme âgé de 74 ans, salué comme un « héros » après avoir poussé son épouse hors de danger

Un conducteur ivre au volant happe un homme âgé de 74 ans, salué comme un « héros » après avoir poussé son épouse hors de danger
En avril 2016 après un dîner organisé au cours de la fête Pima Heritage Days, un couple de ...
LIRE LA SUITE