Mer de Chine méridionale: sanctions américaines contre des responsables et entreprises chinois

26 août 2020 Mis à jour: 26 août 2020
FONT BFONT SText size

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions visant des entreprises et des responsables chinois accusés de contribuer à la « militarisation » de la mer de Chine méridionale.

Ces sanctions s’inscrivent dans la nouvelle politique renforcée annoncée mi-juillet par le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo pour lutter contre les revendications « illégales » de Pékin en mer de Chine méridionale, sur fond d’escalade des tensions sans précédent entre les deux grandes puissances.

Dans un communiqué, le secrétaire d’Etat a menacé de continuer à « prendre des mesures tant que Pékin ne cessera pas d’avoir un comportement coercitif en mer de Chine méridionale ».

« Nous continuerons à soutenir nos alliés et partenaires dans leur résistance à ces activités déstabilisatrices », a-t-il assuré.

Entraver l’accès aux ressources offshore

D’une part, le département d’Etat devait commencer dès ce mercredi à priver de visa américain tout ressortissant chinois qui contribue à « l’assèchement à grande échelle, la construction ou la militarisation » d’îlots artificiels disputés considérés comme des postes avancés en mer de Chine méridionale. Sont aussi visés ceux qui participent à « l’utilisation par la République populaire de Chine de la coercition contre des personnes du Sud-Est asiatique pour entraver leur accès aux ressources offshore ».

24 sociétés publiques chinoises accusés de militariser des îlots

Ces personnes et les membres de leur famille « ne pourront désormais plus entrer aux Etats-Unis », a expliqué le secrétaire d’Etat.

D’autre part, le département américain du Commerce a ajouté pour les mêmes raisons 24 sociétés publiques chinoises à sa liste noire, dont plusieurs subsidiaires de la China Communications Construction Company. Elles sont accusés d’aider l’armée chinoise à militariser ces îlots.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé