Un médecin argentin défile en fauteuil roulant dans les principaux défilés de mode du monde et est un véritable athlète

25 septembre 2019 Mis à jour: 25 septembre 2019
FONT BFONT SText size

Eric Schauvinhold était membre de l’équipe nationale de basket-ball et il caressait le rêve de devenir un jour joueur professionnel. Malheureusement, un accident de la route a changé son destin soudainement et pour toujours.

Quand Eric était adolescent, le ballon était son meilleur ami. Pour cette raison, il a obtenu une place dans le club de première division de la ligue argentine. Cependant, le 4 octobre 2009, alors qu’il n’avait que 17 ans, il conduisait sa voiture sur une route dans la province d’Entre Ríos, en Argentine, quand un veau s’est mis sur son chemin et le résultat fut tragique, rapporte El Tiempo.

En quelques secondes, le jeune homme a tenté d’esquiver l’animal, mais il n’a pas réussi à s’arrêter à temps dans la courbe, ce qui a provoqué un accident fatal pour sa quatrième vertèbre dorsale, qui a été détruite.

Heureusement, l’ami qui l’accompagnait est sorti indemne et l’a sorti du véhicule pour lui sauver la vie. Après deux semaines dans le coma, les médecins lui ont expliqué qu’il ne marcherait plus jamais et ne se remettrait plus debout.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Eric Schauvinhold (@ericschauvinhold) le

La nouvelle lui est tombée dessus comme un seau d’eau froide, c’était comme s’il vivait un cauchemar dans le monde réel. « Puis j’ai accepté que c’était la vraie vie, que je devais m’habituer à un nouveau style de vie et que je devais rester le même Eric, mais avec une forme différente », se rappelle le jeune homme.

Bien qu’il doive affronter la vie en fauteuil roulant, son handicap ne l’a pas empêché de réaliser ses rêves et ses objectifs. Par-dessus tout, sa passion pour le sport lui a remonté le moral lorsqu’il a pu retourner sur le terrain. Plus tard, avec son rétablissement émotionnel, il a réussi à jouer à l’étranger avec son équipe de basket-ball.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Eric Schauvinhold (@ericschauvinhold) le

L’un de ses plus grands défis a été d’entrer à l’école de médecine pour étudier l’anatomie pathologique, un choix qui lui a ouvert plusieurs portes. C’est à cette époque qu’un matin de 2015, alors qu’il se rendait à l’université, le photographe Gabriel Machado lui a demandé de faire une séance photo, ce à quoi Eric a rapidement accepté.

« Nous avons pris quelques photos, et à partir de là, j’ai été contacté par une agence étrangère. Ils m’ont appelé pour aller à la Fashion Week à Milan et ensuite ils m’ont dit d’aller à un défilé de mode à Rome. Ils m’ont aussi contacté afin de participer à une campagne médiatique pour une marque pour laquelle Diego Boneta s’est également produit », raconte le jeune mannequin au média argentin Infobae.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Eric Schauvinhold (@ericschauvinhold) le

Eric Schauvinhold se décrit comme un médecin sportif qui aime être mannequin dans son temps libre, mais les utilisateurs des réseaux sociaux le flattent sur sa page non seulement pour ses multiples talents, mais aussi pour son histoire.

« Comme la force de vaincre est excitante et très précieuse, c’est un bel exemple de vie qu’il faut garder à l’esprit, félicitations, Dieu vous bénisse », a écrit un internaute enthousiaste.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Eric Schauvinhold (@ericschauvinhold) le

La beauté n’est pas seulement extérieure mais aussi intérieure. Eric n’aurait jamais imaginé que sa vie prendrait un virage à 180 degrés, mais en fin de compte, il a réussi à conquérir les défilés de mode et le cœur de nombreux admirateurs. Quel bel exemple de vie !

Regardez cette vidéo de sa grande histoire de persévérance :

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé