Pesant 171 kg, elle décide de perdre la moitié de son poids pour mettre la robe de ses rêves à son mariage

Par SWNS
9 décembre 2021 Mis à jour: 9 décembre 2021
FONT BFONT SText size

Une superbe jeune femme a vécu le mariage de ses rêves après avoir perdu la moitié de son poids.

Vicky Chaffer, de Chesterfield, dans le Derbyshire, en Angleterre, était aux anges lorsque son petit ami, David, l’a demandée en mariage. Ils étaient alors au Central Park de New York lors d’un voyage pour son trentième anniversaire.

Toutefois, elle était tellement gênée par son poids (taille 56) qu’elle a refusé de prendre des photos pour marquer l’heureux événement. Elle a même retardé la date de leur mariage tellement elle était contrariée par ses 171 kilos.

Vicky, aujourd’hui âgée de 35 ans, et qui travaille comme administratrice de pensions, raconte qu’ils se sont finalement mariés lorsqu’elle a perdu la totalité de ses kilos en trop.

(SWNS)

Vicky se souvient : « Je savais au fond de moi que nous ne fixions pas de date tellement j’étais gênée. J’avais l’habitude de dire à mes amies que je ne voulais pas ressembler à Shrek dans une robe lorsque je marcherais vers l’autel.

« Je regrette encore aujourd’hui de ne pas avoir pris de photos de fiançailles. Je n’ai pas laissé David prendre des photos de moi montrant ma bague parce que je n’aimais pas mon apparence.

« Je l’aurais épousé dès le lendemain si j’avais été à l’aise et confiante, mais je ne voulais pas me marier en ressemblant à ça. J’ai continué à repousser les plans. »

(SWNS)
(SWNS)

Deux ans après leurs fiançailles, des photos de vacances prises à Newquay, en Cornouailles, en Angleterre, l’ont fait fondre en larmes. Elle a eu le cœur encore plus brisé lorsque, rentrée à la maison, elle est montée sur la balance et qu’un message d’erreur a clignoté parce qu’elle était trop lourde pour l’appareil.

« Nous sommes partis en vacances en mai 2018 pour mon anniversaire. Lorsque j’ai vu des photos de moi, j’ai pleuré », raconte-t-elle.

« Je suis montée sur la balance à la maison et un message d’erreur s’est affiché. Je n’avais pas réalisé que le poids maximum était de 152 kilos… J’ai fondu en larmes.

« Je me suis dit que si je ne changeais pas maintenant, je n’arriverais pas à passer les cinq prochaines années. »

(SWNS)

Vicky s’est inscrite à un programme de perte de poids et a remplacé ses plats à emporter habituels par des aliments plus sains, préparés à la maison. Elle a commencé à faire du sport. Elle a réussi à perdre 80 kg et à entrer dans une robe de taille 42 pour son grand jour, en mai de cette année.

Et elle n’est pas la seule à avoir perdu du poids. David, 36 ans, a perdu 40 kilos grâce aux nouveaux plats sains faits maison que sa fiancée lui préparait. Enfin, sa mère a également perdu 30 kilos en participant avec elle au programme « Slimming World ».

Vicky déclare : « Je ne peux même pas me rappeler à quel moment je me suis sentie prête. Ma confiance est montée en flèche au fur et à mesure que mon surplus de poids disparaissait. Puis j’ai atteint un chiffre magique et j’ai dit ‘allons-y’. »

Au départ, le mariage était prévu pour le mois de juin de l’année dernière, après qu’elle ait perdu 50 kilos. Mais la pandémie de Covid-19 a mis les choses en suspens. Au moment où la nouvelle date de mai a été fixée, Vicky avait encore perdu 38 kilos suite à la période de confinement.

Elle a dû faire ajuster sa robe de mariée, qui était alors de taille 48, pour l’adapter à sa nouvelle taille 42. Même sa bague de fiançailles a dû être retaillée.

(SWNS)
(SWNS)

« Ce jour était vraiment spécial. C’est définitivement un jour que nous n’oublierons jamais », déclare Vicky. « Quand je regarde les photos de notre mariage, elles me font littéralement sourire. »

« Elles montrent vraiment à quel point nous sommes heureux. C’est ce que j’ai toujours voulu pour mes photos de mariage, mais que je pensais que ce serait impossible sans que je perde du poids. »

« J’aurais été tellement mal à l’aise et gênée par mon apparence que je n’aurais pas pu me détendre et profiter de notre journée. Je n’aurais jamais acheté la robe de mes rêves parce que je n’aurais jamais osé acheter quelque chose d’aussi moulant auparavant. Je n’étais pas bien dans ma peau à ce moment-là. »

« Avant que je ne perde du poids, je ne pouvais même pas regarder des photos de moi parce que j’étais si malheureuse de mon apparence. Maintenant, je passe des soirées à regarder nos photos de mariage et je ne peux m’empêcher de sourire. »

(SWNS)

Vicky a déclaré que son poids a progressivement augmenté au fil des ans après avoir glissé dans une routine de plats prêts-à-manger et prêt-à-emporter. Auparavant, elle et David, un gestionnaire informatique, se gavaient de plats prêt-à-emporter trois soirs par semaine. Ils mangeaient également des plats rapide à préparer plutôt que des repas cuisinés à la maison à partir d’ingrédients sains.

Elle raconte que si David travaillait tard, elle se contentait d’un repas de type fast-food en rentrant chez elle.

Déterminée à changer de style de vie, Vicky s’est inscrite au programme « Slimming World ». Elle a suivi les conseils de cet organisme pour préparer des repas à partir d’ingrédients de base. Dès la première semaine du cursus, en novembre 2018, elle a perdu 3 kilos. Puis, les kilos ont continué à disparaître à un rythme régulier d’environ un kilo par semaine.

« J’étais vraiment nerveuse, mais je me suis dit que j’allais tenter le coup », explique-t-elle. « Ma mère est comme un ancrage qui me garde sur la bonne voie (…) J’étais tellement nerveuse au début. Je ne l’aurais jamais fait sans elle. »


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

Recommandé